Directeurs d'équipe de F1 : qui sont-ils et que font-ils ?

Le rôle d'un directeur d'équipe de Formule 1 est important et ses missions sont variées. On en comptait dix en 2022, les voici réunis dans cet article.

Toto Wolff, team principal et PDG, Mercedes AMG, Christian Horner, team principal, Red Bull Racing, se serrent la main sur la grille

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Même s'il peut déléguer certains rôles clés à d'autres personnes, le patron d'une équipe de Formule 1 est au cœur des décisions et assume généralement la responsabilité des performances de sa structure.

Il fut un temps où les directeurs d'équipe et les propriétaires et/ou fondateurs étaient souvent une seule et même personne. Pensez à Colin Chapman pour Lotus, Bruce McLaren ou Frank Williams pour les équipes portant le même nom. Ces hommes pouvaient également concevoir la voiture (Chapman), travailler sur celle-ci dans les garages (Williams) ou encore la piloter (McLaren).

De nos jours, les directeurs d'équipe ne se salissent pas les mains et n'enfilent pas gants et casques. Ce sont généralement des employés, qui ont leurs propres patrons et qui doivent leur donner satisfaction en termes de résultats. Ils peuvent aussi être actionnaires, mais pas plus.

Cela fait bien des années que les équipes de F1 ne fonctionnent plus de manière isolée. Dans certains cas, elles font partie d'une grande organisation avec laquelle elles partagent des compétences, des personnes, des locaux et une histoire. Ferrari étant l'exemple le plus parlant. Red Bull, en revanche, appartient à une entité venant d'un monde totalement différent. Entre ces deux extrêmes, il existe toute une gamme de "gouvernances".

Frank Williams, fondateur de l'écurie Williams

Frank Williams, fondateur de l'écurie Williams

Quelles sont les missions d'un directeur d'équipe ?

Chaque directeur est le visage de son écurie. Ils donnent d'interminables interviews à la presse dans lesquelles ils parlent au nom de l'équipe, aussi bien en dehors des circuits que pendant les week-ends de Grand Prix. Ils représentent également les intérêts de l'équipe sur le plan politique et sportif, par exemple lors de réunions avec la FIA, les commissaires et les autres directeurs. Bien qu'ils aient généralement des spécialistes à leurs côtés selon l'occasion, c'est là que leurs compétences diplomatiques et commerciales sont utiles.

Un autre rôle essentiel est celui de la gestion du personnel, qui consiste à façonner un environnement et une structure gagnants, si possible. On peut être un ingénieur dans l'âme, mais un chef d'équipe ne peut pas être le genre de personne qui se cache au fond du garage pour éplucher les données. Comme c'est le cas pour le chef de toute organisation, il doit être capable de prendre du recul, d'avoir une vue d'ensemble et de prendre des décisions en conséquence.

L'une de ces décisions, et probablement la plus importante, est de savoir ce qui doit être délégué. Une équipe de Formule 1 est composée de personnes hautement spécialisées : ingénieurs, stratèges, mécaniciens, etc. La quasi-totalité d'entre eux en savent plus sur leur domaine que leur patron. Il est donc essentiel pour le directeur d'équipe de s'assurer que les bonnes personnes sont recrutées, qu'elles disposent de la bonne structure pour travailler et qu'on leur fait confiance.

Cela dit, certains chefs d'équipe sont plus impliqués que d'autres. C'est là que les styles diffèrent en fonction de la philosophie de gestion et des compétences de chacun. Certains préfèrent jouer un rôle de superviseur. Mais pour d'autres, s'il y a des domaines dans lesquels ils peuvent offrir leur expertise, alors ils ne se privent pas !

Toto Wolff

Toto Wolff, PDG et Team Principal de Mercedes-AMG F1 Team

Toto Wolff, PDG et Team Principal de Mercedes-AMG F1 Team

  • Équipe : Mercedes
  • Dans l'équipe depuis : 2013
  • Victoires en tant que directeur : 115

Cet ancien pilote de course autrichien, qui a fêté ses 50 ans en 2022, n'est pas que directeur de l'équipe Mercedes, il est aussi un actionnaire important. Toto Wolff est en fait responsable de toutes les activités sportives de Mercedes-Benz, à l'instar de son prédécesseur, Norbert Haug.

Bien dégourdi derrière un volant, Wolff s'est finalement orienté vers un travail en dehors de la piste. Il est brièvement passé chez Williams, de 2009 à 2012, en tant qu'actionnaire et directeur exécutif, avant de passer chez Mercedes l'année suivante, où lui et son compatriote Niki Lauda, disparu en 2019, sont devenus synonymes des succès de Lewis Hamilton, Nico Rosberg et Valtteri Bottas.

Wolff est marié à l'ancienne pilote Susie Wolff (née Stoddart), qui est également directrice générale de l'équipe Venturi en Formule E.

Christian Horner

Christian Horner, Team Principal de Red Bull Racing

Christian Horner, Team Principal de Red Bull Racing

  • Équipe : Red Bull Racing
  • Dans l'équipe depuis : 2005
  • Victoires en tant que directeur : 92

Ironiquement, alors que deux des dix directeurs d'équipe de la F1 sont autrichiens et que six au total sont germanophones, la tâche de diriger la seule écurie autrichienne revient à... un Anglais, le seul représentant de l'Union Jack sur la scène. Comme Wolff, Christian Horner est un ancien pilote. Il est allé jusqu'à la Formule 3000, l'ancien antichambre de la F1, à la fin des années 1990 tout en fondant sa propre équipe : Arden. Cependant, fin 1998, Horner a estimé que ses qualités se trouvaient derrière le mur des stands plutôt que derrière un volant.

Sept ans après avoir arrêté sa carrière de pilote, Horner est passé à la F3000 à la catégorie reine. Red Bull, qui venait de racheter l'écurie Jaguar, l'a nommé à la tête de son programme F1. L'association s'est avérée parfaite, le Britannique ayant orchestré l'ascension progressive de l'équipe dans la hiérarchie puis la récolte de titres avec Sebastian Vettel.

Horner n'a toujours pas bougé de son perchoir, ce qui fait de lui le directeur le plus expérimenté du plateau. Il est également connu pour sa "patte folle", souvent filmée lors de courses agitées, et pour avoir épousé Geri Halliwell, l'une des cinq Spice Girls.

Mattia Binotto

Mattia Binotto, Team Principal de la Scuderia Ferrari

Mattia Binotto, Team Principal de la Scuderia Ferrari

  • Équipe : Ferrari
  • Dans l'équipe depuis : 1995
  • Victoires en tant que directeur : 7

Puisqu'il a étudié le génie mécanique à Lausanne, Mattia Binotto n'est pas un bureaucrate qui s'occupe de paperasse mais un technicien pur et dur. Il est également l'exemple de la manière dont on peut gravir les échelons d'une grande organisation. Binotto a rejoint la Scuderia en 1995, en tant qu'ingénieur moteur au sein de l'équipe F1 dédiée aux essais. Il a ensuite obtenu un rôle similaire dans l'équipe de course et en est devenu le directeur technique à l'été 2016. Enfin, en 2019, Binotto a été promu au poste de directeur d'équipe. À noter qu'il dirige également la division sport automobile du Cheval cabré.

Otmar Szafnauer

Otmar Szafnauer, Team Principal d'Alpine F1 Team

Otmar Szafnauer, Team Principal d'Alpine F1 Team

  • Équipe : Alpine
  • Dans l'équipe depuis : 2022
  • Victoires en tant que directeur : 0

Précédemment chez Aston Martin, Otmar Szafnauer a quitté l'équipe en janvier 2022 avant de refaire surface chez Alpine le mois suivant. Dès sa nomination, il s'est engagé à ce que l'équipe française se batte pour le titre d'ici 100 courses, en d'autres termes avant la fin de la saison 2026.

Bien qu'il soit avant tout un homme d'affaires de métier et de formation, l'Américain d'origine roumaine comptait déjà un peu de compétition automobile sur son CV dans les années 1990, grâce à un passage en Formule Ford. Mais c'est en dehors des circuits qu'il a commencé à se faire un nom, achevant une longue carrière chez Ford pour devenir directeur des opérations de la nouvelle équipe BAR en 1999. Szafnauer a été conservé lorsque l'équipe a été reprise par Honda avant de rejoindre Force India en 2009 et d'en devenir le directeur d'équipe lors de sa mutation en Racing Point, en 2018.

Andreas Seidl

Andreas Seidl, Team Principal de McLaren F1

Andreas Seidl, Team Principal de McLaren F1

  • Équipe : McLaren
  • Dans l'équipe depuis : 2019
  • Victoires en tant que directeur : 1

Andreas Seidl est arrivé chez McLaren avec un beau bagage. Avant sa nomination, il avait dirigé le programme LMP1 de Porsche en Endurance et comptait même une expérience en F1 grâce à son rôle de responsable des opérations piste chez BMW Sauber, de 2007 à 2009. Pendant plus de dix ans, Seidl a occupé des postes clés pour le géant bavarois en sport automobile.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, Seidl n'est que le cinquième directeur d'équipe de l'histoire de McLaren, suivant le fondateur Bruce McLaren, Teddy Mayer, Ron Dennis et Martin Whitmarsh. D'autres noms auraient pu se rejoindre à la liste mais Dennis a supprimé le poste en 2014, le qualifiant de "dépassé". Ce n'est qu'après la nomination de Seidl, en 2019, que le rôle a fait son retour à Woking.

Franz Tost

Franz Tost, Team Principal de la Scuderia AlphaTauri

Franz Tost, Team Principal de la Scuderia AlphaTauri

  • Équipe : AlphaTauri
  • Dans l'équipe depuis : 2006 (période Toro Rosso)
  • Victoires en tant que directeur : 2

Tout comme Christian Horner chez la "grande sœur" Red Bull, Franz Tost occupe le poste de directeur chez AlphaTauri depuis sa fondation (sous le nom de Toro Rosso), en 2006. Autre pilote ayant décidé de raccrocher le casque pour gérer une structure, Tost a également été nommé par Red Bull après le rachat d'une autre équipe, à savoir Minardi.

Né en 1956, Tost est le directeur d'équipe le plus âgé du plateau. L'Autrichien a grandi en célébrant les succès du héros local, Jochen Rindt, et a saisi l'occasion de courir dans sa vingtaine. Tost a roulé dans diverses catégories juniors autrichiennes pendant six ans, remportant le titre de Formule Ford 1600 en 1983. Après sa retraite, quelques années plus tard, il a gravi les échelons dans le monde de la gestion d'équipe. Son premier poste en Formule 1 était chez Williams, où il est resté pendant cinq ans avant que Red Bull ne vienne le chercher.

Frédéric Vasseur

Frederic Vasseur, Team Principal d'Alfa Romeo F1 Team

Frederic Vasseur, Team Principal d'Alfa Romeo F1 Team

  • Équipe : Alfa Romeo
  • Dans l'équipe depuis : 2017 (période Sauber)
  • Victoires en tant que directeur : 0

Après avoir étudié l'ingénierie et l'aéronautique, Frédéric Vasseur a fondé sa propre équipe de course en 1996. D'abord sous le nom d'ASM, puis ART, la structure a accumulé les trophées dans les catégories juniors. Vasseur a notamment supervisé les sacres de Lewis Hamilton en Formule 3 en 2005 et en GP2 l'année suivante.

Avec un tel CV, il était peut-être inévitable que des équipes de Formule 1 fassent appel à ses services. C'est ainsi que Vasseur a rejoint Renault lors de son retour en catégorie reine, en 2016, mais cette relation franco-française n'a duré qu'un an. Lorsque Vasseur a refait surface, à la mi-2017, c'était du côté de la Suisse, pour prendre les rênes d'une équipe Sauber bien mal en point. Malgré le changement de nom de l'équipe en Alfa Romeo, Vasseur a conservé son poste.

Günther Steiner

Günther Steiner, Team Principal de Haas F1 Team

Günther Steiner, Team Principal de Haas F1 Team

  • Équipe : Haas
  • Dans l'équipe depuis : 2014
  • Victoires en tant que directeur : 0

Comme Tost, Steiner est un vétéran germanophone originaire des Alpes. Bien qu'il soit plus jeune d'une dizaine d'années que son confrère autrichien, il est lui aussi arrivé en Formule 1 au début des années 2000. Avant cela, Steiner a fait ses gammes en rallye, où il a débuté comme mécanicien et a gravi les échelons jusqu'à la direction de Ford, entre 2000 et 2001.

La bonne relation de travail avec l'ovale bleu lui a permis d'être transféré au sein de l'équipe de F1 appartenant au constructeur américain, Jaguar, la même année. Steiner n'y a pas fait de vieux os mais est revenu à Milton Keynes après le rachat de l'équipe par Red Bull, en 2005. Devenu directeur des opérations techniques, Steiner a ensuite représenté le taureau rouge en NASCAR jusqu'en 2008.

C'est au pays de l'Oncle Sam que l'Italien a rencontré les personnes qui lui ont permis d'être nommé responsable du programme F1 de Haas dès le début du projet, en 2014. Bien qu'il ne soit que directeur d'équipe, Steiner fait figure d'exception dans cette liste car il peut également être considéré comme l'un des fondateurs de Haas F1 Team.

Mike Krack

Mike Krack, Team Principal d'Aston Martin F1 Team

Mike Krack, Team Principal d'Aston Martin F1 Team

  • Équipe : Aston Martin
  • Dans l'équipe depuis : 2022
  • Victoires en tant que directeur : 0

Krack est un homme pragmatique qui a acquis suffisamment d'expérience dans plusieurs disciplines pour attirer l'attention des chasseurs de têtes cherchant un remplaçant à Otmar Szafnauer chez Aston Martin. Le Luxembourgeois était ingénieur chez BMW Sauber lorsque Sebastian Vettel y faisait ses premières gammes en Formule 1, en 2006. Accepter un poste dans l'équipe actuelle du quadruple Champion du monde était donc l'occasion d'avoir de belles retrouvailles. Entre 2006 et 2022, Krack est passé par la Formule 3, a travaillé sur le projet LMP1 de Porsche et a supervisé l'ensemble du programme sportif de BMW.

Jost Capito

Jost Capito, PDG et Team Principal de Williams Racing

Jost Capito, PDG et Team Principal de Williams Racing

  • Équipe : Williams
  • Dans l'équipe depuis : 2020
  • Victoires en tant que directeur : 0

Avec Tost et Steiner, Jost Capito est l'un des aînés de la grande famille des directeurs d'équipe. L'une de ses plus grandes forces est le réseau qu'il a tissé dans divers championnats au cours de sa vie. Sa carrière de pilote a culminé avec la victoire de son équipage camion au Dakar 1985. Plus tard, l'Allemand a rejoint le département compétition de Porsche puis est passé chez Sauber.

S'est ensuivie une longue carrière en rallye, jouant un rôle clé pour Ford puis pour Volkswagen, avec en point d'orgue quatre titres consécutifs de Champion du monde WRC de 2013 à 2016. À cette époque, Capito était également responsable de l'ensemble du programme course de Volkswagen.

À l'automne 2016, Capito a atteint la F1 lors d'un passage express chez McLaren. Retourné chez Volkswagen entre-temps, il a rejoint Williams en tant que PDG fin 2020, après l'acquisition de l'équipe par Dorilton et le départ de Claire Williams. Pendant 12 mois, Simon Roberts a assuré le rôle de directeur d'équipe sous la direction de Capito, avant d'être remplacé par ce dernier en 2021.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Le circuit de Djeddah évolue encore pour plus de sécurité
Article suivant Doohan : Être titré en F2, plus important qu'être réserviste en F1

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France