Des écuries veulent un retour aux pneus 2018, Mercedes réagit

Face à la domination outrageuse de Mercedes depuis le début de la saison 2019, certaines écuries font désormais entendre leur voix dans le paddock pour réclamer un retour aux gommes de la saison dernière. Red Bull et Ferrari seraient les plus actifs sur ce plan.

Des écuries veulent un retour aux pneus 2018, Mercedes réagit

Le week-end canadien, déjà rendu très politique en coulisses par les discussions autour de la future réglementation de la F1, l'est également sur le front des pneumatiques. Ferrari et Red Bull Racing auraient en effet accentué critiques et pressions envers Pirelli, ciblant le choix du manufacturier unique de proposer en 2019 des pneus avec une bande de roulement plus mince, avec un effet préjudiciable sur la hiérarchie. Mercedes a remporté les six premiers Grands Prix de la saison, et Helmut Marko fait partie de ceux qui se sont montrés les plus critiques à l'encontre de Pirelli.

Lire aussi :

Depuis le début de la saison, plusieurs équipes se sont plaintes de la difficulté à faire fonctionner les gommes 2019 et à les amener dans leur bonne fenêtre d'exploitation, cette dernière s'étant réduite par rapport à l'année passée. Les rivaux de Mercedes brandissent comme principal argument le fait que l'écurie de Brackley avait auparavant pour principale faiblesse le fait de surchauffer ses pneus, et que le changement de spécification à l'intersaison l'avait avantagée pour corriger ce problème, tout en masquant les efforts réalisés par les équipes ayant conçu une monoplace plus docile avec les gommes.

Christian Horner reconnaît volontiers que les concurrents de Mercedes doivent avant tout être plus efficaces avec les pneus de cette année. Néanmoins, le directeur de Red Bull plaide en faveur d'un retour aux pneus 2018. "Cela a basculé en leur faveur et les a placés dans une très belle fenêtre", précise-t-il au micro de Sky Sports. "C'est aux autres d'essayer de rattraper le retard. La meilleure chose serait de revenir aux pneus de l'an dernier. Cela satisferait probablement neuf équipes, et une autre serait plutôt mécontente. Dans l'intérêt du spectacle en F1, ce serait assez noble de la part de Pirelli."

Mercedes juge la manœuvre "opportuniste"

Les mécaniciens Mercedes regardent un pneu de Valtteri Bottas, Mercedes AMG W10

Pour opérer une telle marche arrière et retrouver des gommes plus épaisses, il faudrait obtenir l'accord de sept des dix écuries du plateau, ou bien que la FIA l'exige au nom de la sécurité. Quelle est la probabilité de voir un tel scénario se produire ? Toto Wolff, lui, apprécie peu la manœuvre qu'il estime "opportuniste" de la part des rivaux de Mercedes. "Chaque année, Pirelli propose des nouveaux pneus", rappelle le directeur de l'écurie allemande. "Parfois, on parvient à les comprendre plus vite. Parfois on a plus de mal. En tant que concurrents loyaux, nous devons faire du mieux possible avec ce qui nous a été donné, à moins que cela devienne un problème de sécurité, comme nous l'avons connu par le passé."

"On confie une tâche impossible à Pirelli, en leur disant de nous fournir des pneus qui se dégradent afin de rendre les stratégies excitantes", ajoute-t-il. "Et une fois que l'on a des pneus qui se dégradent, les gens demandent des pneus qui tiennent plus longtemps. Je pense que nous devons protéger et soutenir Pirelli dans leur mission pour fournir un pneu qui, espérons-le, convienne à tout le monde. C'est ce que nous faisons, et nous ne nous laissons pas distraire par des voix qui n'ont pas d'importance."

partages
commentaires
Magnussen partira des stands pour le GP du Canada
Article précédent

Magnussen partira des stands pour le GP du Canada

Article suivant

Bottas doit doubler Gasly et Ricciardo "aussi vite que possible"

Bottas doit doubler Gasly et Ricciardo "aussi vite que possible"
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021