EL2 - Avantage Mercedes, Vettel en panne

partages
commentaires
EL2 - Avantage Mercedes, Vettel en panne
Par : Benjamin Vinel
29 avr. 2016 à 12:35

Mercedes a conservé l'avantage lors de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de Russie. Ces 90 minutes de test ont été marquées par la panne de la Ferrari de Sebastian Vettel.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team W07
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB12
Fernando Alonso, McLaren MP4-31 avec de la peinture flow-viz sur l'aileron avant
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09
Fernando Alonso, McLaren MP4-31 et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team R.S.16
Marcus Ericsson, Sauber C35
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12

C'était la première séance du weekend pour Kevin Magnussen et Nico Hülkenberg, qui ont tous deux cédé leur monoplace au pilote essayeur en EL1.

Les deux hommes n'ont pas tardé à prendre la piste, tout comme des pilotes qui ont connu des problèmes techniques ce matin, tels Rio Haryanto et Esteban Gutiérrez.

Sebastian Vettel a signé le premier chrono compétitif en 1'39"326 en gommes tendres avant d'améliorer en 1'38"921, un chrono à cinq millièmes duquel Nico Rosberg s'est approché avec le même composé. Kimi Räikkönen était relégué à trois dixièmes et demi.

Après quelques tours lents, Hamilton a signé le meilleur temps en 1'38"311 en gagnant pas moins de six dixièmes dans le dernier secteur ! Le Britannique était également équipé de pneus tendres. Rosberg s'est toutefois rapproché à 0"139 de son coéquipier par la suite, signant le meilleur deuxième secteur.

Après de nombreux tête-à-queue en EL1, les pirouettes ont continué cet après-midi avec Pascal Wehrlein, Lewis Hamilton et Rio Haryanto.

 

Les Ferrari ont été les premières à s'élancer en pneus supertendres. Vettel a signé le meilleur temps en 1'38"235 avec moins d'un dixième d'avance sur le chrono signé par Hamilton en gommes tendres. Räikkönen, quant à lui, a avorté son premier tour lancé avant d'effectuer un temps de 1'38"793.

C'est alors que Vettel a immobilisé sa Ferrari le long de la ligne droite des stands, victime d'un problème électronique. La voiture de sécurité virtuelle est entrée en action. La SF16-H a été rapatriée au garage Ferrari par les commissaires, puis par les mécaniciens, mais sa séance était terminée.

 

Tandis que Rosberg n'a effectué qu'un tour lent en supertendres, Hamilton a facilement signé le meilleur temps chaussé de ces gommes : 1'37"583, soit plus de six dixièmes d'avance sur Vettel.

Le festival de tête-à-queue a continué, avec une belle figure de Romain Grosjean en pneus supertendres. Son tour rapide était gâché, mais aussi celui de Nico Rosberg, qui a été gêné par le drapeau jaune.

La dernière demi-heure a vu les équipes se concentrer sur les longs relais, notamment en pneus supertendres. Ce composé devrait être le plus utilisé lors de la course.

Hamilton meilleur temps

Hamilton signe donc le meilleur temps de cette séance avec près de neuf dixièmes d'avance sur son coéquipier Rosberg, mais ce dernier a signé son meilleur chrono en pneus tendres. La comparaison n'est donc pas représentative.

Entre Mercedes et Ferrari, l'écart se chiffre à un peu plus de six dixièmes en pneus supertendres lors de cette séance, avec le deuxième chrono signé par Sebastian Vettel à quelques minutes de sa panne d'électronique. Kimi Räikkönen est à plus d'une seconde.

Plus loin, la bataille pour le top 5 continue à opposer Red Bull et Williams, alors que McLaren semble être en mesure de jouer les trouble-fêtes.

Rio Haryanto a la meilleure vitesse de pointe avec 331,2 km/h, alors que son coéquipier Pascal Wehrlein a immobilisé sa Manor en piste après le drapeau à damier.

Grand Prix de Russie - Essais Libres 2

 PiloteÉquipeTempsÉcartTrs
1 Royaume-Uni L. Hamilton    Mercedes 1:37.583   30
2 Allemagne S. Vettel    Ferrari 1:38.235 +0.652 10
3 Allemagne N. Rosberg    Mercedes 1:38.450 +0.867 37
4 Finlande K. Räikkönen    Ferrari 1:38.793 +1.210 35
5 Australie D. Ricciardo    Red Bull 1:39.084 +1.501 34
6 Finlande V. Bottas    Williams 1:39.185 +1.602 42
7 Russie D. Kvyat    Red Bull 1:39.193 +1.610 32
8 Royaume-Uni J. Button    McLaren 1:39.196 +1.613 31
9 Brésil F. Massa    Williams 1:39.289 +1.706 38
10 Espagne F. Alonso    McLaren 1:39.400 +1.817 30
11 Espagne C. Sainz   Toro Rosso 1:39.465 +1.882 37
12 Pays-Bas M. Verstappen    Toro Rosso 1:39.501 +1.918 30
13 Allemagne N. Hülkenberg    Force India 1:39.795 +2.212 31
14 Mexique S. Pérez    Force India 1:39.867 +2.284 38
15 Danemark K. Magnussen    Renault 1:40.193 +2.610 41
16 France R. Grosjean    Haas  1:40.260 +2.677 24
17 Mexique E. Gutiérrez    Haas  1:40.508 +2.925 26
18 Royaume-Uni J. Palmer    Renault  1:40.688 +3.105 37
19 Brésil F. Nasr    Sauber 1:40.740 +3.157 31
20 Indonésie R. Haryanto    Manor 1:41.080 +3.497 38
21 Allemagne P. Wehrlein    Manor 1:41.148 +3.565 23
22 Suède M. Ericsson    Sauber 1:41.652 +4.069 29
Article suivant
Du nouveau sur l'aileron arrière de la Red Bull RB12

Article précédent

Du nouveau sur l'aileron arrière de la Red Bull RB12

Article suivant

Problème électrique pour Vettel, dure journée pour Ferrari

Problème électrique pour Vettel, dure journée pour Ferrari
Charger les commentaires