EL2 - Rosberg donne la réplique à Hamilton

Les conditions de piste ont sensiblement évolué entre les EL1 et les EL2, donnant du travail aux teams.

EL2 - Rosberg donne la réplique à Hamilton
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1
Pastor Maldonado, Lotus F1 E23
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T
Jenson Button, McLaren MP4-30
Valtteri Bottas, Williams FW37
Christian Horner, Team Principal Red Bull Racing avec Jonathan Noble, Responsable Formule 1, Motorsport.com
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06
Charger le lecteur audio

Après avoir attiré l’attention depuis les préparatifs de jeudi avec un dispositif s’apparentant à un S-Duct, Mercedes pose des questions dans le paddock : le team n’aurait-il pas tout simplement bluffé avec son canal d’air situé à l’avant de l’auto en EL1, pour détourner l’attention d’un autre système réellement testé sur un autre élément? La thèse pourrait tenir la route, alors que la FIA a confirmé à l’antenne de Sky Sports F1 ne pas avoir reçu de sollicitation de crash-test pour le nouvel élément.

Quoi qu’il en soit, c’est sur les conditions de piste très différentes que doivent se concentrer les teams à l’abord des EL2, sur lesquels Mercedes se présente sans le dispositif. Par des températures plus fraîches et en présence de gros nuages gris menaçant d’apporter de la pluie avec eux, les pilotes trouvent des niveaux d’adhérence très différents et les messages radios faisant état du manque de grip sont nombreux.

Il ne faut attendre qu’une demi-heure de séance pour voir la McLaren Honda de Fernando Alonso s’immobiliser en piste dans un halo de fumée provenant du moteur japonais. Les week-ends se suivent et se ressemblent pour le team de Woking, qui peine encore à réaliser plus de quelques dizaines de kilomètres sans rencontrer de problèmes de fiabilité.

Les teams choisissent vite d’évaluer les enveloppes tendres (bande jaune), avec l’espoir de trouver plus de confort. Las, les nombreuses glissades sur une piste décidemment difficile à appréhender génèrent un important graining dans la bande intérieure de nombreuses équipes.

Cela n’empêche pas de voir des simulations de relais de course en fin de séance dans le but de comprendre les points de rencontre entre performances du medium et du tendre. Nico Rosberg, cette fois devant son équipier sur les moniteurs, tire dans les dernières minutes un enseignement sur la tolérance du train avant, avec une petite sortie de piste sans conséquence.

GP du Brésil - Essais Libres 2

 PiloteÉcurieTempsEcartTrs
1 Nico Rosberg   Mercedes 1:12.385 1:12.385 42
2 Lewis Hamilton   Mercedes 1:12.843 +0.458 39
3 Sebastian Vettel   Ferrari 1:13.345 +0.960 41
4 Kimi Raikkonen   Ferrari 1:13.500 +1.115 43
5 Daniel Ricciardo   Red Bull 1:13.585 +1.200 39
6 Valtteri Bottas   Williams 1:13.603 +1.218 37
7 Romain Grosjean   Lotus 1:13.634 +1.249 45
8 Nico Hulkenberg   Force India 1:13.710 +1.325 43
9 Daniil Kvyat   Red Bull 1:13.848 +1.463 40
10 Felipe Massa   Williams 1:13.870 +1.485 42
11 Sergio Perez   Force India 1:14.056 +1.671 34
12 Pastor Maldonado   Lotus 1:14.124 +1.739 42
13 Felipe Nasr   Sauber 1:14.134 +1.749 44
14 Max Verstappen   Toro Rosso 1:14.226 +1.841 35
15 Carlos Sainz Jr.   Toro Rosso 1:14.326 +1.941 45
16 Jenson Button   McLaren 1:14.644 +2.259 37
17 Marcus Ericsson   Sauber 1:14.772 +2.387 38
18 Fernando Alonso   McLaren 1:15.129 +2.744 10
19 Will Stevens   Manor 1:16.501 +4.116 35
20 Alexander Rossi   Manor 1:16.787 +4.402 35
partages
commentaires
Kvyat attend une confirmation officielle de Red Bull pour 2016
Article précédent

Kvyat attend une confirmation officielle de Red Bull pour 2016

Article suivant

Rosberg - "L'écart avec Lewis n'est pas représentatif"

Rosberg - "L'écart avec Lewis n'est pas représentatif"
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021