Les évolutions aéro d'Alpine dévoilées à Imola

Alpine est arrivé à Imola avec de nombreuses pièces à tester dans l'espoir de rattraper son retard de performance.

Les évolutions aéro d'Alpine dévoilées à Imola

Les nouveautés introduites par Alpine au Grand Prix d'Émilie-Romagne font suite à un programme de test intense mené par l'écurie à Bahreïn il y a quelques semaines.

Les évolutions qui seront testées à Imola se concentrent cette fois sur l'avant de la voiture, et non plus sur le fond plat comme auparavant. Ce qui ne veut toutefois pas dire que ces pièces ne seront pas à nouveau utilisées alors que l'écurie cherche à améliorer les performances d'ensemble de sa monoplace.

Lire aussi :

L'équipe a deux options concernant le design des dérives latérales de l'aileron avant, l'un présentant une encoche et l'autre pas (flèche rouge ci-dessous). C'est une solution que l'on a déjà vue dans différentes équipes depuis le changement réglementaire de 2019, et qui a une incidence sur l'effet "outwash" sur lequel travaillent continuellement les équipes pour tenter d'améliorer le flux d'air passant au niveau des pneus avant.

 

L'équipe a également modifié la forme des flaps à leur extrémité intérieure (zone verte ci-dessus), avec un design plus incurvé qui va être essayé à Imola. Ces changements sont généralement apportés pour modifier la forme et la direction du vortex Y250, qui se trouve à la jonction entre la zone neutre de l'aileron et le plan principal.

En corrélation avec ces modifications, on constate des ajustements au niveau de la cape, avec une entrée qui a changé au niveau de la section centrale (flèche bleue). Une latte en forme de lance a également été ajoutée sur le côté (flèche rouge en inséré).

Ce qui a été testé à Bahreïn

Alpine a déjà procédé à des changements significatifs sur l'A521 depuis sa première apparition officielle, avec de nombreuses pièces testées lors du premier Grand Prix de la saison. Elle a notamment rejoint les rangs des écuries utilisant le fond plat en Z, et y a associé d'autres éléments dans cette zone.

 

Le fond plat testé lors des essais hivernaux n'avait pas de forme en Z ni d'ailettes (V1). Néanmoins, depuis le changement de philosophie, Alpine a testé deux autres solutions.

La V2 présente deux ailettes argentées montées côte à côte, mais aussi deux ailettes triangulaires plus fines (flèches rouges ci-dessus). Par la suite, le choix d'une option moins agressive a été faite, avec une seule ailette montée sur le bord de la découpe du fond plat (V3).

D'autres solutions ont également été testées dans la zone située juste devant les pneus arrière, avec un seul liston utilisé lors des essais hivernaux (V1), puis trois listons à la fin de ces mêmes essais (V2), avant de combiner d'autres possibilités par la suite (V3 et V4). La V3 et la V4 ont toutes les deux quatre éléments, mais agencés de manière légèrement différente.

partages
commentaires
Pérez ne craint pas les risques pris par Red Bull en qualifications

Article précédent

Pérez ne craint pas les risques pris par Red Bull en qualifications

Article suivant

EL1 - Mercedes en tête, multitude d'incidents à Imola

EL1 - Mercedes en tête, multitude d'incidents à Imola
Charger les commentaires
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021