La F1 sur Canal+ jusqu'en 2029 !

La Formule 1 a annoncé la conclusion d'un accord de prolongation de la diffusion de la discipline sur Canal+ en France jusqu'en 2029.

Sergio Perez, Red Bull Racing RB18, Charles Leclerc, Ferrari F1-75, et le reste des monoplaces au départ

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

La Formule 1 est diffusée en France sur les antennes du Groupe Canal depuis 2013, et rencontre depuis un succès croissant. Et l'histoire d'amour entre la chaîne et la discipline n'est pas prête de s'arrêter puisque l'accord liant les deux parties a été prolongé jusqu'en 2029 !

Cette nouvelle, rendue publique par la voie d'un communiqué notamment diffusé sur les pages officielles de la F1, intervient alors que l'an passé, l'accord courant jusqu'en 2022 avait déjà été prolongé de deux années supplémentaires, donc jusqu'en 2024. La nouvelle annonce prolonge donc encore de cinq années de plus le partenariat fructueux qui s'est depuis noué.

Le regain de popularité de la Formule 1 en France s'est traduit par des audiences de plus en plus impressionnantes pour la chaine cryptée. À titre d'exemple, les deux premiers Grands Prix de l'exercice 2022 se sont directement classés parmi les cinq meilleures audiences de l'Histoire de la discipline sur Canal+.

"En 2021, ce sont 1,14 million de téléspectateurs en moyenne qui ont suivi les Grands Prix sur Canal+ : une hausse de 18% par rapport à la saison précédente qui était déjà une saison record, et de 50% en deux ans", peut-on lire sur le communiqué envoyé par Canal. "En 2022, la tendance se poursuit avec les deux premiers Grands Prix déjà au sommet : 1,42 million de téléspectateurs pour le Grand Prix d’Arabie Saoudite, et 1,31 million pour le Grand Prix de Bahreïn, plaçant ces deux courses dans le top 5 des audiences historiques de Canal+ en France."

Dans le cadre de cette annonce, il a par ailleurs été indiqué que les abonnés de Canal+ pourront désormais accéder au service F1TV Pro via myCanal, en plus des programmes habituels du groupe.

Lire aussi :

Ian Holmes, directeur des droits médias et de la création de contenu de la Formule 1, a déclaré : "Nous sommes ravis d’annoncer la prolongation de notre partenariat avec Canal+. Canal+ continuera ainsi d'offrir toute son expertise aux fans de F1 en France, alors même que nous entrons dans une nouvelle ère pour la compétition, de plus en plus passionnante. La forte progression des audiences que nous observons année après année témoigne de la qualité des contenus que Canal+ propose aux téléspectateurs. Canal+ déploie constamment de nouveaux dispositifs afin de satisfaire tous ses fans et conquérir de plus en plus d'abonnés."

Quant à Maxime Saada, PDG du Groupe Canal+, il a ajouté : "Nous sommes fiers et heureux de continuer à proposer l’intégralité du Championnat du monde de Formule 1 sur Canal+, pour nos abonnés en exclusivité jusqu’en 2029. Nous remercions notre partenaire, la Formule 1, et tout particulièrement Stefano Domenicali pour leur confiance renouvelée, qui nous permet de déployer un dispositif qui séduit les fans de la discipline et attire un public de plus en plus large. Depuis maintenant dix ans, nous proposons une couverture en immersion complète et une expertise reconnue mondialement, sans cesse renouvelée et perfectionnée par la rédaction sports mécaniques de Canal+ emmenée par Thomas Sénécal. Le Championnat du monde de Formule 1 constitue un rendez-vous incontournable de notre offre sports, en témoignent les chiffres d’audience en augmentation de 50% en deux ans."

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Haas peut compter sur une voiture "facile à piloter"
Article suivant Pour Liberty, la saison 4 de Drive to Survive est un succès

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France