Ferrari ne craint pas de "moments difficiles" entre Leclerc et Sainz

Malgré l'expérience difficile de la saison 2019, Mattia Binotto se montre confiant pour que la cohabitation se passe bien entre ses deux futurs pilotes chez Ferrari.

Ferrari ne craint pas de "moments difficiles" entre Leclerc et Sainz

En choisissant Carlos Sainz pour faire équipe avec Charles Leclerc en 2021, Ferrari fait le pari d'ouvrir un nouveau cycle et de tourner dans quelques mois la page Sebastian Vettel. L'écurie italienne a pris cette décision très tôt, avant même que la campagne 2020 ne soit disputée, mais estime avoir ainsi réglé un dossier qui lui permet de se concentrer sur d'autres points.

Si la Scuderia a jeté son dévolu sur le pilote espagnol de 25 ans, ce n'est pas pour "une seule raison" mais pour un ensemble de critères. "D'abord, c'est un jeune pilote et nous sommes une jeune équipe qui vise un long cycle avec des pilotes jeunes et expérimentés, c'est important", souligne Mattia Binotto, directeur de Ferrari, dans les colonnes de Marca. "C'est un gros travailleur, intelligent, rapide, et par-dessus tout il comprend quel est l'état d'esprit chez Ferrari. "Je pense que la première année sera plus compliquée car il doit d'abord comprendre la voiture et l'équipe. C'est pourquoi nous n'avons pas signé un contrat d'un an avec lui. Mais je suis certain qu'il sera très rapide et qu'à terme il pourra devenir Champion du monde." 

Lire aussi :

Quelques semaines avant les annonces, Charles Leclerc avait fait part de son envie de voir Sebastian Vettel demeurer à ses côtés, tout en assurant qu'il était prêt à accueillir n'importe quel autre pilote. Le Monégasque a été mis au courant des intentions de son équipe une fois les négociations contractuelles rompues avec le quadruple Champion du monde. "C'est important pour moi qu'il soit impliqué dans ces décisions, d'avoir son ressenti", estime Mattia Binotto. "Charles est notre pari, c'est une partie de l'avenir de notre équipe, donc oui, il était au courant. Nous avons beaucoup investi pour Charles durant de nombreuses années, en F3, en F2 et aujourd'hui en F1, où le processus se poursuit. Nous espérons qu'il sera encore plus fort cette année que par le passé, puis encore plus à l'avenir. C'est pour cela que nous avons renouvelé son contrat pour plusieurs années."

Carlos Sainz, McLaren, parle à la presse

Reste à savoir comment se déroulera la collaboration entre les deux hommes, alors que la saison 2019 a démontré que la gestion des deux pilotes Ferrari n'avait rien d'un long fleuve tranquille. Néanmoins, Mattia Binotto se dit confiant : "Je ne pense pas qu'il y aura des moments difficiles entre eux. Tout se passera bien. Et si ça arrive, c'est mon boulot, mais il faut être optimiste. Charles est de plus en plus fort, plus le temps passe et plus il comprend l'importance d'être chez Ferrari. Ce qui est arrivé au Brésil, c'était de la malchance, et ce sont des choses qui ne peuvent pas se produire en course". 

Le tout dans un contexte qui se veut le plus équitable possible selon Ferrari, avec la volonté de ne pas désigner un pilote numéro 1, aussi bien pour la saison à venir que pour la suivante. "La première chose est d'avoir deux bons pilotes", insiste Mattia Binotto. "L'esprit d'équipe est important, faire en sorte que ce soit Ferrari qui passe d'abord. Je pense que la piste dictera elle-même qui est premier et qui est deuxième. Ça a toujours été comme ça, même du temps de Michael Schumacher, qui débutait chaque saison au niveau de son coéquipier, mais au troisième Grand Prix on voyait clairement qui était le numéro 1."

partages
commentaires
Qui sont les pilotes d'essais 2020 en Formule 1 ?

Article précédent

Qui sont les pilotes d'essais 2020 en Formule 1 ?

Article suivant

Ricciardo quittera la F1 quand le titre mondial deviendra inaccessible

Ricciardo quittera la F1 quand le titre mondial deviendra inaccessible
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr. , Charles Leclerc
Équipes Ferrari
Tags mattia binotto
Auteur Basile Davoine
Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021