Ferrari : "Trop de standardisation" dans le projet F1 pour 2021

La Scuderia Ferrari n'est pas encore satisfaite par la proposition de réglementation 2021 de la Formule 1 et s'oppose notamment à la standardisation.

Ferrari : "Trop de standardisation" dans le projet F1 pour 2021

Les propriétaires de la F1, Liberty Media, tiennent à accentuer la standardisation des pièces en vue de la refonte réglementaire attendue en 2021. Les premières révélations sur le Règlement Technique ont permis de constater l'arrivée de jantes et de systèmes de freinage standardisés, en plus de la simplification d'autres aspects de la voiture. La mouture finale de l'ensemble réglementaire ne sera cependant pas ratifiée avant octobre, ce qui veut dire que le degré de standardisation est encore sujet à changement.

Lire aussi :

S'exprimant pour Motorsport.com à l'aube de la trêve estivale, Binotto a déclaré que Ferrari était sceptique concernant la direction proposée pour les règles de conception des monoplaces 2021, et notamment en ce qui concerne la standardisation. "Je ne suis pas encore satisfait, au nom de Ferrari. Depuis le tout début, nous avons toujours dit que nous étions contre la standardisation, et je trouve que nous allons trop dans cette direction."

"Pourquoi sommes-nous contre ? Parce que nous croyons que, dans un premier temps, l'ADN de cette discipline est la compétition, et que la standardisation va en quelque sorte contre cet esprit. Dans un second temps, parce que quoi que vous fassiez en termes de standardisation, cela ne veut pas dire que vous allez économiser de l'argent, car il faut reconcevoir la voiture, les pièces, afin d'aller vers ce nouveau composant, et cela a un impact également sur l'aspect économique. Donc je ne suis pas sûr que l'équilibre soit positif."

Ferrari SF90 2021-2019 car side comparison

Pour Binotto, augmenter le nombre de pièces standards ne servirait pas forcément un objectif de réduction des coûts au vu du projet de limitation budgétaire qui est également envisagé. "La viabilité est un facteur clé, et je pense que nous sommes tous favorables au budget limité, nous y avons déjà tous souscrit, et la régulation financière est un point clé pour l'avenir également, car elle stoppe les dépenses, elle réduit l'écart entre les petites et les grandes équipes – même si le budget sur lequel il y a eu un accord est peut-être très élevé pour les petites structures, mais au moins l'écart est réduit."

"Et, de nouveau, on en revient à la standardisation. Je ne pense pas qu'il faille des pièces standards pour économiser de l'argent, car nous allons quoi qu'il arrive dépenser la limite budgétaire. Tout du moins, les grosses équipes vont le faire, donc les pièces standards ne joueront pas un rôle à ce niveau-là. Ainsi, même si je comprends la raison qui est derrière, je pense qu'il faut être prudent dans l'évaluation des risques et des bénéfices, et ne pas oublier l'objectif final."

Lire aussi :

Binotto a également reconnu avoir des réserves sur l'aspect aérodynamique de la réglementation 2021, avec un retour prévu à l'effet de sol. "Nous avons toujours été préoccupés par la nouvelle réglementation aéro, depuis la toute première fois, pour deux raisons principales. En premier lieu, nous croyons qu'en partant de zéro avec une nouvelle réglementation, il pourrait y avoir beaucoup de conséquences inattendues, donc que le niveau de risque est très élevé. Et en second lieu, parce que nous pensons que l'aérodynamique devrait rester un facteur de différence."

"Ce qu'il faut éviter en F1 c'est de transformer le sport en show, je pense qu'elle doit toujours rester un sport, le spectacle lui-même a ses limites. Assurément, nous devons améliorer le spectacle de notre sport, ce sont deux choses différentes [show et spectacle]. Donc, en faisant ça, il faut que l'on soit vraiment prudent concernant ce que l'on décide, nous devrions éviter de surréagir. Je pense que nous pouvons avoir du spectacle actuellement, il y a certaines choses qu'il faut améliorer et nous sommes tous d'accord. Nous devrions nous concentrer dessus."

partages
commentaires
Rosberg : Le talent de Verstappen "n'a rien à envier à celui de Senna"
Article précédent

Rosberg : Le talent de Verstappen "n'a rien à envier à celui de Senna"

Article suivant

Russell : La haine de certains fans de Kubica est "blessante"

Russell : La haine de certains fans de Kubica est "blessante"
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021