La FIA demande des numéros et noms de pilote plus gros

La Fédération Internationale de l'Automobile a adressé un rappel aux équipes quant à la taille requise des noms et numéros des pilotes sur les monoplaces.

La FIA demande des numéros et noms de pilote plus gros
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Felipe Massa, Williams FW40
Esteban Ocon, Force India VJM10
Pascal Wehrlein, Sauber C36
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12
Sergey Sirotkin, Renault Sport F1 Team RS17
Charger le lecteur audio

Le directeur de course Charlie Whiting a adressé une lettre aux teams rappelant que les numéros doivent mesurer au moins 230 mm de haut, et les noms 150 mm. En ce qui concerne ces derniers, les équipes sont autorisées à adopter l'abréviation en trois lettres utilisée sur le flux TV international, par exemple HAM pour Lewis Hamilton ou VET pour Sebastian Vettel.

Ce sujet a fait l'objet d'une discussion en début de semaine au sein du Groupe Stratégique et de la Commission F1, dans le but d'améliorer le spectacle pour les fans et les téléspectateurs.

L'article 9.2 ne se contente pas de confirmer les numéros des pilotes, indiquant : "Ce numéro doit être clairement visible à l'avant de la voiture et sur le casque du pilote."

L'article 9.3 ajoute que "le nom ou l'emblème du constructeur doit apparaître sur l'avant du museau de la voiture et, dans chaque cas, faire au moins 25 mm dans sa dimension la plus large. Le nom du pilote doit apparaître sur la carrosserie externe et être clairement lisible."

Dans sa lettre, Whiting a rappelé ces règles aux équipes en ajoutant : "Nous avons le sentiment que pour être clairement visibles, les numéros doivent mesurer au moins 230 mm de haut et avoir un trait d'épaisseur de 40 mm au moins, d'une couleur qui contraste clairement avec le fond."

Quant au nom des pilotes, il faut que "chaque nom de pilote (ou abréviation de trois lettres) soit clairement lisible sur la carrosserie externe" (Article 9.3).

"Nous avons le sentiment que pour être clairement lisibles, les noms devraient faire au moins 150 mm de haut, avoir un trait d'épaisseur de 30 mm au moins, d'une couleur qui contraste clairement avec le fond", indique Whiting.

Le Britannique a confirmé qu'une monoplace ne respectant pas ces règles ne serait pas autorisée à participer : "Pour respecter complètement la réglementation sportive F1, nous attendons de toutes les voitures qu'elles présentent cette nouvelle identification bien plus claire à Barcelone. Toute voiture qui ne respecte pas les règles ci-dessus sera portée à l'attention des commissaires."

partages
commentaires
Les pilotes F1 essaient toujours percer les "secrets" des pneus 2017
Article précédent

Les pilotes F1 essaient toujours percer les "secrets" des pneus 2017

Article suivant

Haas estime récolter les fruits de ses choix de 2016

Haas estime récolter les fruits de ses choix de 2016
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021