Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
10 jours

La FIA va revoir le placement des barrières Tecpro à Mexico

partages
commentaires
La FIA va revoir le placement des barrières Tecpro à Mexico
Par :
30 oct. 2019 à 09:45

Le directeur de course de la FIA, Michael Masi, annonce qu'il se penchera sur le positionnement des barrières Tecpro dans le dernier virage du circuit de Mexico, après le gros accident de Valtteri Bottas en qualifications.

Lors de la séance qualificative du Grand Prix du Mexique, Valtteri Bottas est sorti au large dans le dernier virage de l'Autódromo Hermanos Rodríguez, a percuté le mur en béton avant de glisser contre celui-ci jusqu'à un lourd impact avec la pointe des barrières Tecpro, causant des dégâts considérables à sa Mercedes. Interrogé par Motorsport.com sur la possibilité d'aborder le sujet avec la FIA, le Finlandais a assuré qu'il allait le faire.

Lire aussi :

"Absolument, on devrait essayer d'éviter ce genre de choses avec les Tecpro", a-t-il répondu, alors que c'est le choc avec la barrière qui lui a coupé le souffle. "C'est une bonne chose, mais la manière dont elle arrive, peut-être qu'elle devrait arriver plus tôt ou plus tard, ce n'est pas idéal. Tout irait bien, je n'aurais pas eu de douleur si j'avais continué contre le mur. Il est certain que nous en parlerons."

L'ancien pilote, Mark Webber, s'est également interrogé de l'endroit où était placée la barrière, notant sur Twitter qu'elle n'est "pas du tout nécessaire dans le dernier virage". Michael Masi a pour sa part expliqué que le positionnement de la barrière était fait de la sorte après que des recherches effectuées aient confirmé qu'il s'agissait de la meilleure option.

"Cela fait partie de l'octroi du permis du circuit, et lorsque ça a été validé il y a plusieurs années, le [placement] des Tecpro est basé sur les angles d'impact de plusieurs simulations", explique le directeur de course. "Et cela a montré un angle d'impact assez sévère, si l'on se base sur les simulations. Jusqu'ici, tout était effectivement sous nos seuils de tolérance. Après avoir vu l'incident [de Bottas], nous allons devoir chercher comment nous pouvons l'améliorer."

Masi a toutefois expliqué qu'il n'était pas possible de faire des changements avant la course, disputée le lendemain : "Le circuit a été homologué comme ça, cette partie-là a été homologuée, éprouvée et testée, je ne vais certainement pas retirer une structure importante pour la sécurité, puisque c'est ce dont il s'agit."

L'Australien pense toutefois qu'il n'existe pas d'exemple similaire sur d'autres circuits : "De mémoire, je ne me rappelle rien qui soit d'une nature similaire, donc c'est quelque chose qu'il faut regarder globalement, plutôt que de réagir de manière impulsive, pour avoir une vraie compréhension de ce que nous pouvons améliorer, et comment nous pouvons l'améliorer. Nous avions une équipe de Tecpro avec nous ce week-end, qui va se pencher également sur le sujet. C'est une leçon pour nous tous, nous n'arrêtons jamais d'apprendre."

Article suivant
Le GP de Miami se heurte à une forte opposition locale

Article précédent

Le GP de Miami se heurte à une forte opposition locale

Article suivant

Le programme TV du Grand Prix des États-Unis, en clair sur TMC

Le programme TV du Grand Prix des États-Unis, en clair sur TMC
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Catégorie Course
Pilotes Valtteri Bottas Boutique
Auteur Adam Cooper