La FIA va repenser le système d'attribution de la Super Licence

La FIA a indiqué qu'elle travaillait sur une modification du barème d'attribution des points pour l'obtention de la Super Licence, en raison de la crise du coronavirus.

La FIA va repenser le système d'attribution de la Super Licence

La Super Licence est un sésame indispensable pour piloter en Grand Prix de Formule 1. Depuis plusieurs années maintenant – plus particulièrement après l'arrivée précoce de Max Verstappen en F1, avant l'âge de 18 ans –, cette Super Licence dépend d'un barème. Celui-ci consiste en un total de points à obtenir (40) en fonction des résultats dans différents championnats, principalement en formules de promotion.

Lire aussi :

La crise sanitaire mondiale qui s'est déclenchée au printemps a bouleversé les calendriers de toutes les disciplines de manière inédite. Pour les pilotes qui avaient un programme dans ces championnats, de nouvelles difficultés ont émergé et des problèmes d'équité peuvent se poser aujourd'hui, que ce soit en raison du calendrier modifié, des restrictions de voyage, des difficultés rencontrées par certaines équipes, ou d'autres raisons encore. 

"La crise du COVID-19 a eu un effet important sur toute l'activité sportive, et les sports mécaniques n'y font pas exception", rappelle Stefano Domenicali, président de la commission monoplace de la FIA. "De nombreuses disciplines de compétition sur circuit rencontrent des difficultés économiques, tandis que les concurrents sont naturellement inquiets du fait de manquer une saison, de s'engager dans une compétition avec l'incertitude qui pèse autour de sa reprise, ou encore de l'incidence que cela pourrait avoir sur leur progression à travers les échelons en monoplace FIA."

"La FIA a conscience de ces préoccupations et voudrait rassurer les disciplines, les équipes et les concurrents quant au fait que le groupe de travail dédié à la Super Licence développe des solutions qui assureront l'équité entre les compétiteurs, encouragera leur participation et aidera les championnats à maintenir une certaine stabilité durant cette période difficile."

Dan Ticktum, Dams, devance Callum Ilott, UNI-Virtuosi, et Juri Vips, Dams

Des discussions ont donc été engagées pour faire évoluer le barème en raison de cette année 2020 si particulière, dans le but de ne laisser aucun pilote sur la touche injustement ou avec le sentiment d'avoir été lésé par la situation liée à la pandémie.

"Nous comprenons qu'il puisse y avoir un certain malaise parmi les pilotes en raison des calendriers en constante évolution, et que des déséquilibres potentiels dans l'attribution des points de Super Licence pourraient avoir un effet négatif sur leur progression au sein de l'échelle FIA", reconnaît Tom Kristensen, président de la commission pilotes de la FIA. "Le groupe de travail consulte les acteurs majeurs en monoplace afin d'équilibrer le système de points, de manière à ce qu'aucun pilote ne soit désavantagé par le changement de paysage du sport automobile en 2020."

Les mesures prises sont encore en cours d'élaboration et seront dévoilées ultérieurement, néanmoins la FIA assure qu'elle va procéder à un "passage en revue" complet du système de Super Licence. L'objectif est non seulement de ne pas créer d'injustice à la suite de la crise, mais aussi de garantir la survie de "championnats vulnérables".

partages
commentaires
Ocon croit à la troisième place du championnat pour Renault

Article précédent

Ocon croit à la troisième place du championnat pour Renault

Article suivant

Hamilton, Pirelli et l'impossible quête du pneu idéal en F1

Hamilton, Pirelli et l'impossible quête du pneu idéal en F1
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021