Formule 1 GP d'Autriche

La FIA a trouvé "la configuration parfaite" pour les limites de piste

Le circuit du Red Bull Ring avait été l'objet d'un nombre record de dépassements des limites de piste en 2023. Cette année, la FIA a réagi en installant des bacs à gravier près des vibreurs, et en matérialisant de manière plus nette les limites à ne pas dépasser.

Les graviers ajoutés sur le circuit du Red Bull Ring

Les graviers ajoutés sur le circuit du Red Bull Ring

Photo de: Jon Noble

Le Grand Prix d'Autriche 2023 a été un véritable casse-tête, à la fois pour les commissaires mais aussi pour les équipes et les pilotes, avec un nombre incalculable de dépassements des limites de la piste, des "infractions" encouragées par la configuration même des virages du Red Bull Ring, dotés alors de larges zones de dégagements qui incitaient les pilotes à aller toujours plus loin.

Pour cette édition 2024, la FIA a décidé de modifier le profil des dégagements et d'installer une zone de graviers à l'extérieur des virages ayant posé le plus de problèmes l'an passé. La nouveauté principale sur le Red Bull Ring est l'apparition de petits bacs, qui empêcheront les voitures d'aller au large : des zones de 2,5 mètres de large, placées directement en limite de vibreur aux virages 9 et 10, soit les deux derniers du circuit, conditionnant la ligne droite principale.

Dans d'autres virages (4, 6 et 8), la largeur du vibreur entre la bordure et le bac à gravier a été réduite à moins de deux mètres (1,8 mètre précisément), afin d'empêcher un pilote de dépasser la ligne blanche sans poser une roue dans le gravier. On rappellera en effet que la largeur d'une Formule 1 est de deux mètres, 1,9 mètre pour les F2 et 1,885 mètre pour les F3, ce qui fait que cette mesure se veut également efficace pour les formules de promotion. Enfin, la FIA a conservé les bordures "saucisses" à l'extérieur des virages 1 et 3.

Par ailleurs, l'instance a également voulu délimiter de manière plus nette les limites à ne pas franchir, ce qui n'était pas forcément évident avec les lignes blanches, parfois difficiles à dissocier des éléments blancs des vibreurs. À la place, une ligne bleu ciel fait désormais son apparition, qui constituera désormais la référence pour prévenir toute infraction aux limites de piste.

Je suis certain qu'il n'y aura pas de problèmes de limites de piste.

Les nouveaux aménagements du circuit du Red Bull Ring.

Les nouveaux aménagements du circuit du Red Bull Ring.

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

"Le contrôle des limites de la piste en Autriche a été problématique l'année dernière, car de nombreux pilotes ont décidé d'aller un peu plus large à la sortie des virages 9 et 10", explique ainsi Niels Wittlich, le directeur de course de la FIA pour la Formule 1. "Ce n'est pas surprenant car le trottoir asphalté derrière les vibreurs leur a permis d'y mettre une roue et comme le niveau d'adhérence était presque le même que sur la piste, ils en ont profité pour le faire."

"Au fil des années, les ingénieurs ont découvert qu'en matière de chrono, c'était plutôt une bonne chose d'aller un peu plus au large, donc à un moment donné, cela nous amène à cadrer le jeu en disant : 'OK, il y a des règles, vous devez piloter entre les lignes blanches'."

"Il y a eu un grand nombre d'infractions l'année dernière et de nombreuses pénalités après la course, il était donc clair que quelque chose devait changer. Par conséquent, cette année nous créons un moyen de dissuasion naturel avec l'installation d'une bande de graviers et nous ajoutons plus de clarté dans la façon dont nous délimitons les limites de la piste."

La FIA a déjà réintroduit les bacs à gravier à l'occasion du retour de la Formule 1 en Chine sur le circuit de Shanghai, plus tôt cette saison.

"Nous pensons qu'il s'agit là de la configuration parfaite", continue Niels Wittlich. "Jusqu'à présent, les pilotes nous ont fait part de leurs réactions positives. C'est parce qu'en fin de compte, cela met fin à toutes les discussions sur le fait que les pilotes gagnent du temps ou n'en gagnent pas. Je suis certain qu'il n'y aura pas de problèmes de limites de piste."

Des aménagements similaires devraient être effectués sur d'autres circuits cette saison, comme à Austin, théâtre du Grand Prix des États-Unis, où les dégagements ont également incité dernièrement les pilotes à aller au-delà des limites. Par ailleurs, ces changements devraient également profiter à d'autres disciplines.

"Nous espérons que dans un avenir proche, cette solution sera bénéfique pour les motos et les voitures", conclut Wittlich. "Il sera ainsi plus facile pour les pistes de conserver cette configuration."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Ricciardo s'accroche à son volant malgré un nouveau coup de pression
Article suivant Pourquoi Pierre Gasly croit encore au "potentiel énorme" d'Alpine

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France