Force India cherche activement le prochain Hülkenberg

partages
commentaires
Force India cherche activement le prochain Hülkenberg
12 mars 2014 à 12:45

Force India prend chaque saison de l’ampleur en asseyant des bases de plus en plus saines dans sa structure

Force India prend chaque saison de l’ampleur en asseyant des bases de plus en plus saines dans sa structure. Respectée et bâtie progressivement, l’équipe de Vijay Mallya souhaite désormais penser sur le long terme, comme les top teams, en lançant un sérieux programme de détection de jeunes talents.

Avec le lancement, cette saison, d’un partenariat avec l’équipe GP2 Hilmer, Force India a fait un pas dans cette direction, mais ne compte pas en rester là et souhaite étendre sa sphère d’influence à un programme complet.

« Il nous faut encore comprendre cela un petit peu de nous-mêmes ; nous n’en sommes qu’au début », explique Bob Fernley, directeur d’équipe, à Autosport. Former un jeune pilote et le suivre tout au long de son parcours en sport auto n’a en effet rien à voir avec le fait de faire confiance à un jeune ayant déjà parcouru la majorité des échelons pour entamer la dernière étape en F1.

« Le programme de pilote de réserve était relativement facile car on pense qu’ils sont déjà prêts pour cette marche. Lorsque l’on va en GP2 ou GP3, on ne peut encore être complètement sûr qu’ils soient prêts ou non, mais nous faisons beaucoup de travail d’analyse. Nous avons développé un nouveau programme d’analyse de pilotes l’an dernier ; très, très sophistiqué. Il permet d’identifier les talents à un très jeune âge ; ce n’est pas très différent de celui que McLaren applique ».

Le programme McLaren s’est caractérisé par la montée en puissance de Lewis Hamilton il y a quelques années, et celles de Kevin Magnussen et Stoffel Vandoorne, plus récemment.

Force India sait à quel point un jeune pilote de la carrure de Nico Hülkenberg, Champion GP2 et F3 avant d’arriver en F1, est valorisable. Reste qu’il est déjà temps de penser à trouver le prochain talent pour la décennie à venir.

"C’est un processus secondaire par rapport à ce que nous faisons là, mais il est important car Nico nous quittera à un certain moment, et il nous faut trouver le prochain" !

Prochain article Formule 1
[Photos] Melbourne, avant le Grand Prix...

Article précédent

[Photos] Melbourne, avant le Grand Prix...

Article suivant

Newey : La RB6, l'auto avec le plus d'appui de l'Histoire de la F1

Newey : La RB6, l'auto avec le plus d'appui de l'Histoire de la F1
Charger les commentaires