Frédéric Vasseur dirigera l'équipe Renault Sport F1 Team

C'est lors de la conférence de presse destinée à présenter sa nouvelle équipe, qui marque son retour en tant que constructeur à part entière, que Renault a dévoilé son nouvel organigramme. 

Frédéric Vasseur dirigera l'équipe Renault Sport F1 Team
Renault F1
Alain Prost, avec Frederic Vasseur, patron d'ART GP
Frédéric Vasseur, ART Grand Prix Team Principal
Frederic Vasseur, directeur général d'ART
Cyril Abiteboul, Directeur Général Renault Sport F1 avec Jerome Stoll, Président de Renault Sport F1 sur la grille
Cyril Abiteboul, Directeur Général Renault Sport F1
Lewis Hamilton parle avec Frederic Vasseur

Comme pressenti depuis de longues semaines maintenant, c'est Frédéric Vasseur qui prendra en charge les affaires courantes de l'écurie française. Il a été nommé directeur de la compétition et sera à la tête des opérations pour cette saison du renouveau, qui débutera à la fin du mois avec les essais hivernaux programmés à Barcelone. 

Il travaillera sous la responsabilité de Jérôme Stoll, président de Renault Sport Racing, et de Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing. Bob Bell a quant à lui été confirmé au poste de directeur technique F1 : il aura sous ses ordres Nick Chester, directeur technique châssis, et Rémi Taffin, directeur technique moteur. 

Ingénieur de formation, diplômé à l’ESTACA (Ecole Supérieure des Techniques Aéronautiques et de Construction Automobile), Frédéric Vasseur s’est très rapidement tourné vers la compétition, fondant l’écurie ASM au milieu des années 90 pour un programme dans le défunt championnat de F3 français en partenariat avec… Renault. 

En 2003, les séries de F3 française et allemande fusionnent pour donner naissance à la F3 Euro Series, et ASM change de camp en rejoignant le giron Mercedes. Une association qui allait dominer la discipline durant plusieurs saisons, raflant les titres de 2004 à 2009. Parmi les pilotes s’étant illustrés en F3 sous les couleurs de l’écurie de Frédéric Vasseur, on retrouve des futures stars comme Lewis Hamilton, Jules Bianchi, Romain Grosjean ou encore Nico Hülkenberg.

En 2004, Frédéric Vasseur fonde ART Grand Prix avec Nicolas Todt et s’attaque au GP2, décrochant le titre en 2005 avec Nico Rosberg, puis en 2006 avec Lewis Hamilton. En 2007, ASM et ART fusionnent sous l’appellation ART Grand Prix pour remporter encore deux titres en GP2 avec Hülkenberg en 2009, puis Stoffel Vandoorne en 2015. ART Grand Prix a également remporté un titre en GP2 Asia (Grosjean en 2008), et deux titres en GP3 (Esteban Gutiérrez en 2010 et Valtteri Bottas en 2011).

En 2011, Frédéric Vasseur et ART Grand Prix ont songé à franchir l’étape ultime, envisageant un projet d’écurie de Formule 1, auquel l’écurie française et son patron ont finalement renoncé.

En 2013, Frédéric Vasseur fonde également Spark Racing Technology, qui assemble les châssis alignés pour les deux premières saisons de la Formule E. En 2015 enfin, le français accompagne les débuts de ART Grand Prix en DTM, où la structure tricolore aligne deux C63 AMG pour Gary Paffett et Lucas Auer.

À 47 ans, Vasseur boucle la boucle avec une accession au rang de team manager d’une écurie de Formule 1, qui plus est au sein du giron Renault, son premier partenaire en sport automobile il y a de cela une vingtaine d’années.

partages
commentaires
Le règlement 2017 reste dans le flou, faute d'accord

Article précédent

Le règlement 2017 reste dans le flou, faute d'accord

Article suivant

Kevin Magnussen confirmé chez Renault

Kevin Magnussen confirmé chez Renault
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021