Gasly : "On va mettre les K-Way" pour les qualifications

Pierre Gasly, troisième des Essais Libres 2 du Grand Prix de Russie, s'attend à vivre un samedi très humide à Sotchi.

Gasly : "On va mettre les K-Way" pour les qualifications

Après le cauchemar du Grand Prix d'Italie, qui marquait le premier anniversaire de son unique succès en Formule 1, Pierre Gasly a retrouvé le sourire en Russie. Le pilote AlphaTauri a débuté son week-end d'une excellente manière en terminant la première séance d'essais libres dans le top 6 puis en décrochant le troisième temps dans l'après-midi, derrière les Mercedes de Valtteri Bottas et Lewis Hamilton

Lire aussi :

Mais aussi bonnes soient-elles, les positions en essais libres n'ont aucune incidence sur la suite d'un week-end de course... à moins que la pluie ne s'en mêle. Ainsi, la troisième place décrochée par Gasly en EL2 pourrait se transformer en position de départ puisque les dernières prévisions météo font état de fortes pluies pendant toute la journée de samedi. Pour ne rien arranger, la Formule 3 et la Formule 2 se produisent conjointement à Sotchi, avec trois courses chacune. Compte tenu de ce planning chargé – et déjà remanié –, il serait difficile de reporter les qualifications au dimanche matin si le roulage du samedi était abandonné.

Gasly ne se fait pas d'illusion sur les chances de voir les pilotes tourner en EL3 et en qualifications. "Ils annoncent énormément de pluie demain, j'espère qu'on pourra rouler, ce n'est pas encore sûr", a-t-il commenté face au micro de Canal+, avant d'ajouter : "C'était important de faire un bon temps [en EL2], on ne sait jamais ce qui va se passer. Je crois que ça a déjà été le cas par le passé, on n'avait pas pu faire la qualif. On est plutôt content de notre deuxième séance. Maintenant on va se préparer, on va mettre les K-Way pour demain. J'espère qu'on va avoir une qualif sous la pluie, car ce sont des conditions que j'apprécie".

Le vendredi de Gasly n'a pas été tout rose cependant, un incident en EL2 est venu perturber la préparation du Français et de son équipe. À la fin de la séance, le pilote a violemment escaladé les vibreurs du deuxième virage, ce qui a cassé son aileron avant. Capable de continuer jusqu'au garage, Gasly n'a pas été inquiété quant à la solidité des éléments de sa monoplace.

"J'ai sous-viré, du coup j'ai tapé sur le vibreur, j'ai préféré ouvrir et en passant au-dessus des [vibreurs] on a perdu l'aileron avant", a-t-il expliqué. "C'est vrai qu'ils n'ont pas l'air très solides, mais on verra ce qu'on peut faire, on a encore plein d'autres ailerons avant, donc pas de souci à ce niveau-là. [...] Mais dans tous les cas je suis très content. On a fait quelques changements après ce matin, c'était compliqué, ça allait encore un peu mieux [dans l'après-midi]. Ça reste compliqué à rouler dans la voiture, je ne suis pas exactement 100% à l'aise mais on est performant, c'est ce qu'il y a de plus important."

partages
commentaires
Hamilton doit "capitaliser" sur la pénalité de Verstappen

Article précédent

Hamilton doit "capitaliser" sur la pénalité de Verstappen

Article suivant

Verstappen s'attend à une remontée plus dure qu'en 2018

Verstappen s'attend à une remontée plus dure qu'en 2018
Charger les commentaires
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021