Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
09 juil.
-
12 juil.
EL1 dans
11 Heures
:
32 Minutes
:
32 Secondes
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
7 jours
C
GP du 70e Anniversaire
06 août
-
09 août
EL1 dans
28 jours
13 août
-
16 août
EL1 dans
35 jours
27 août
-
30 août
EL1 dans
49 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
56 jours

L'incroyable projet saoudien pour organiser un GP de F1 à Qiddiya

partages
commentaires
Par :
17 janv. 2020 à 13:33

L'Arabie saoudite a confirmé son intention d'accueillir un Grand Prix de Formule 1 dans les années à venir, après avoir annoncé que le circuit construit à cet effet serait prêt à partir de 2023. Le projet présenté, et d'ores et déjà lancé, est pharaonique.

Ce nouveau circuit situé à Qiddiya, à une quarantaine de kilomètres de la capitale Riyad, s'intègre dans un immense complexe commercial et de divertissement, actuellement en cours de développement avec pour décor une spectaculaire chaîne de montagnes. Le tracé du futur circuit a été dessiné par Alexander Wurz, ancien pilote de Formule 1 et actuel président du GPDA (l'association des pilotes de Grand Prix), en répondant aux standards de Grade 1 requis par la FIA en vue de l'organisation d'une épreuve. Avec ce projet, l'objectif est d'être prêt le plus tôt possible si les discussions pour accueillir un Grand Prix aboutissent.

Lire aussi :

"Nous le construisons pour pouvoir accueillir des épreuves de MotoGP, de WEC, des championnats régionaux et nationaux, et pour ouvrir la voie jusqu'à la F1", explique à Motorsport.com Mike Reininger, PDG de la société Qiddiya Investment Company qui gère le projet. "Nous construisons les infrastructures pour pouvoir accueillir les plus grands et les meilleurs événements de sports mécaniques dans toutes les catégories. Le Grade 1 est, vous le savez, synonyme de F1, donc nous espérons que cela se fera pour nous."

L'optimisme est de mise pour séduire rapidement plusieurs disciplines, avec des échéances relativement courtes. "Notre projet à Qiddiya est en bonne voie pour une première phase d'offres, et il sera prêt début 2023", confirme Mike Reininger. Le président de la Formule 1, Chase Carey, aurait déjà effectué une première visite en Arabie saoudite l'année dernière pour évoquer avec la famille royale l'organisation d'un Grand Prix.

Un stadium unique et un cadre spectaculaire

Presentation du Grand Prix de Qiddiya

Le futur circuit de Qiddiya, lui, promet d'offrir au public comme aux pilotes une expérience unique, ne serait-ce que par le cadre dans lequel il sera implanté. C'est à ce même endroit qu'a été jugée ce vendredi l'arrivée du Dakar 2020, épreuve organisée pour la première fois en Arabie saoudite.

"Il y a en toile de fond cette falaise de 200 mètres d'un côté, puis le circuit comporte réellement deux zones", décrit Mike Reininger. "Une zone est à l'intérieur d'un stadium d'où vous pourrez voir jusqu'à six kilomètres de piste. Ensuite il y a une autre portion du circuit, que j'appelle la portion urbaine. Le circuit quittera le stadium et s'intégrera au reste de ce complexe de divertissement que nous construisons. Il sillonnera des hôtels, des magasins et des restaurants, et il y aura également des montagnes russes et des manèges."

Ce vendredi avait lieu une opération de présentation du projet en marge de l'arrivée du Dakar, en présence de plusieurs acteurs de la Formule 1, à commencer par Alexander Wurz. Ce dernier était entouré de Damon Hill, David Coulthard, Nico Hülkenberg et Romain Grosjean, venus découvrir le tracé.

"Le projet visionnaire de Qiddiya nous offre une opportunité incroyable de concevoir un circuit, une véritable arène de course pour les pilotes ainsi que pour les spectateurs et les téléspectateurs", souligne Wurz. "Le tracé propose des dénivelés extraordinaires en utilisant le magnifique environnement naturel. Le design est également fait pour compliquer la tâche des pilotes et des ingénieurs. D'après nos simulations, je peux vous assurer que c'est absolument exaltant, en piste comme en dehors. Qiddiya a tout ce qu'il faut pour devenir la capitale mondiale des sports mécaniques."

Propos recueillis par Jonathan Noble

 

Le projet de Grand Prix F1 à Qiddiya en images

Utilisez les flèches ci-dessous pour passer d'une photo à l'autre

Diapo
Liste

1/5

Photo de: Qiddiya Grand Prix

2/5

Photo de: Qiddiya Grand Prix

3/5

Photo de: Qiddiya Grand Prix

4/5

Photo de: Qiddiya Grand Prix

5/5

Photo de: Qiddiya Grand Prix

Article suivant
Ferrari recrute Arthur Leclerc, frère de Charles

Article précédent

Ferrari recrute Arthur Leclerc, frère de Charles

Article suivant

Vergne : L'incertitude en FE peut "faire peur" à des pilotes F1

Vergne : L'incertitude en FE peut "faire peur" à des pilotes F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine