Le GP de Hongrie ouvert "à toutes sortes de solutions"

Le Hungaroring pourrait être le troisième circuit visité par la Formule 1 dans le cas où la saison 2020 serait lancée début juillet.

Le GP de Hongrie ouvert "à toutes sortes de solutions"

Les organisateurs du Grand Prix de Hongrie insistent sur deux points alors que la crise du coronavirus ne cesse de remettre en question le calendrier de la Formule 1 : leur intention de se conformer à la date initiale du 2 août mais aussi la souplesse dont ils peuvent faire preuve si nécessaire. Si la F1 peut s'en tenir au plan esquissé en début de semaine, le rendez-vous de Budapest deviendrait théoriquement le troisième du calendrier alternatif, après Spielberg et Silverstone. En cas de doubles manches en juillet, il s'agirait même du cinquième Grand Prix de la saison 2020.

Lire aussi :

"Nous sommes quotidiennement en contact avec le détenteur des droits", explique à Motorsport.com Zsolt Gyulay, directeur du Hungaroring. "Liberty sait que nous sommes ouverts à toutes sortes de solutions, et nous sommes prêts pour organiser le Grand Prix. La manière dont cela va se passer est clairement hors de notre contrôle et cela dépend de la situation dans laquelle se trouve le pays. Nous attendons le relâchement des mesures [de confinement] et de voir comment la vie va reprendre son cours. Tous comme les Autrichiens et les Britanniques l'ont confirmé, nous sommes pleinement engagés pour lancer la saison de F1."

"Nous avons discuté de l'option d'une course à huis clos, mais ce protocole est encore en cours de développement pour l'Autriche. S'il a été développé, nous nous conformerons certainement aussi à la réglementation. Bien sûr, beaucoup de choses dépendent également des règles gouvernementales. Néanmoins une chose est sûre, pour le gouvernement comme pour le Hungaroring, il est très important d'organiser le Grand Prix de Hongrie."

"Il y a deux options", décrit-il. "La première est d'organiser une course à huis clos, comme en Autriche. Cela signifierait assurément une énorme perte pour le promoteur. La deuxième option est d'organiser le Grand Prix avec du public, ce pour quoi nous avons 35 ans d'expérience. L'année dernière, nous avons battu le record d'affluence, et en se basant sur les préventes, un chiffre similaire était attendu pour l'édition de cette année. Bien sûr, les ventes de billets ont été stoppées depuis le début de l'épidémie de coronavirus et nous devons nous adapter à la nouvelle situation. Même si l'utilisation du circuit est suspendue pour le moment, nous continuons la maintenance et nous sommes préparés pour que le Grand Prix de Hongrie se tienne le 2 août."

Interrogé sur les discussions en cours et sur les alternatives envisagées, l'emplacement de la manche hongroise n'a, pour l'heure, pas été questionné. "Pour l'instant, aucune autre date n'a émergé", assure Zsolt Gyulay, qui explique également que la possibilité de faire deux courses n'a pas non plus été mise sur la table. "Il est trop tôt pour en parler car les négociations ne sont pas encore rendues à ce point", précise-t-il. "Le circuit est adapté à l'organisation de deux courses consécutives. De plus, le pays en bénéficierait d'un point de vue touristique ou économique si les équipes passaient deux semaines en Hongrie."

Propos recueillis par Adam Cooper  

partages
commentaires
La FIA prolonge à nouveau la fermeture des usines F1

Article précédent

La FIA prolonge à nouveau la fermeture des usines F1

Article suivant

Ferrari accepterait l'idée de voitures clientes, pas McLaren

Ferrari accepterait l'idée de voitures clientes, pas McLaren
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Lieu Hungaroring
Auteur Basile Davoine
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021