Les GP en 2021 : F2 et F3 séparés et W Series à leurs côtés ?

Les courses annexes des Grands Prix de Formule 1 pourraient bien être réorganisées pour la saison 2021.

Les GP en 2021 : F2 et F3 séparés et W Series à leurs côtés ?

Voilà onze saisons que GP2/F2 et GP3/F3 sont les principales catégories aux côtés de la Formule 1 sur les Grands Prix, du moins en Europe et au Moyen-Orient, avec un programme horaire qui a très peu évolué. La synergie entre les deux championnats était facilitée par la présence de nombreuses écuries en commun, mais la crise financière engendrée par le coronavirus est passée par là et semble requérir des mesures plus extrêmes.

FIA F2 :

La Formule 2 et la FIA F3 pourraient ainsi ne plus se produire lors des mêmes week-ends de Grand Prix, afin de permettre aux neuf équipes présentes dans les deux championnats de réduire leur masse salariale en disposant du même personnel pour ces compétitions au lieu d'avoir des mécaniciens différents, par exemple.

Également pour réduire les coûts, il n'y aurait alors que huit meetings en F2 (quatre en Europe et quatre ailleurs) et sept en F3 (cinq en Europe et deux ailleurs), mais ceux-ci seraient composés de trois courses chacun, pour un total de 24 épreuves en F2 (autant qu'en 2020) et 21 en F3 (trois de plus que cette année).

"Nous évaluons actuellement les mesures de réduction des coûts pour 2021, mais rien n'a été décidé pour l'instant", nous a indiqué un porte-parole de la F2/F3. "Si des décisions sont prises, nous les communiquerons en temps voulu."

Le départ

Si ce projet se concrétise, une place se libérera sur de nombreux Grands Prix et pourrait être prise par W Series. Ce championnat 100% féminin de niveau F3, où les pilotes ne payent pas pour courir et reçoivent des primes en fin d'année pour financer leur carrière dans d'autres compétitions, a vécu sa première saison l'an dernier avant de devoir annuler celle de 2020 en raison de la crise du coronavirus.

W Series se produisait aux côtés du DTM l'an passé mais était également censé tenir des courses aux Grands Prix des États-Unis et du Mexique en 2020, ce qui ne s'est évidemment pas concrétisé à cause de la pandémie de COVID-19. L'on sait déjà que ces épreuves resteront au calendrier pour 2021, et W Series pourrait accompagner la Formule 1 sur d'autres courses, dans un contexte où l'avenir du DTM est incertain face à la fuite des constructeurs. De surcroît, Liberty Media pourrait ainsi contribuer à l'image de diversité que le groupe souhaite donner à la Formule 1.

Rappelons que la première saison de W Series a été remportée par Jamie Chadwick devant Beitske Visser et Alice Powell. Depuis lors, Chadwick s'est classée quatrième de F3 Asie et est actuellement septième de Formule Régionale Européenne, où elle est en difficulté par rapport à ses coéquipiers chez Prema Powerteam. Beitske Visser va disputer ses premières 24 Heures du Mans aux côtés de Tatiana Calderón et Sophia Flörsch, au sein de l'équipage 100% féminin du Richard Mille Racing Team. Enfin, Alice Powell a pris la quatrième place de la saison 2019-20 du Jaguar I-Pace eTrophy, en marge du championnat de Formule E.

Avec Adam Cooper

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Piastri remporte le titre de justesse face à Pourchaire

Article précédent

Piastri remporte le titre de justesse face à Pourchaire

Article suivant

Théo Pourchaire, nouvel espoir de la France en monoplace

Théo Pourchaire, nouvel espoir de la France en monoplace
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021