Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
20 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
28 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
41 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
77 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
90 jours
04 juin
-
07 juin
EL1 dans
105 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
112 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
126 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
133 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
147 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
161 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
189 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
196 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
210 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
217 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
230 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
245 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
252 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
266 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
280 jours

Hamilton convoqué chez les commissaires

partages
commentaires
Hamilton convoqué chez les commissaires
Par :
22 juil. 2018 à 16:20

Vainqueur du Grand Prix d'Allemagne, Lewis Hamilton va toutefois devoir s'expliquer sur une manœuvre survenue en course.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, fête sa victoire dans le Parc Fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, fête sa victoire dans le Parc Fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, passe sous le drapeau à damier
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09

La victoire de Lewis Hamilton à Hockenheim tient-elle à un fil ? Le pilote Mercedes est convoqué chez les commissaires au sujet de son entrée au stand qui n'a finalement pas eu lieu, lors de l'intervention de la voiture de sécurité en fin de course.

Après une grosse mésentente à la radio, le Britannique a d'abord emprunté la voie de décélération pour rentrer à son stand, avant de se raviser au tout dernier moment, de couper le dernier virage et de revenir en piste pour poursuivre sa route.

Lire aussi :

Dans le même temps, Valtteri Bottas et Kimi Räikkönen ont observé un arrêt, et Hamilton a filé vers la victoire alors que la voiture de sécurité avait été déployée suite au crash de Sebastian Vettel, leader jusque-là.

La convocation de Lewis Hamilton stipule bien qu'elle est liée à une infraction de l'article 4 d) du chapitre 4, appendice L du Code sportif international de la FIA. La règle y est établie comme suit : "Sauf en cas de force majeure (considéré comme tel par les commissaires), couper, dans n'importe quelle direction, la ligne séparant l'entrée des stands et la piste par une voiture qui entre dans la voie des stands est interdit".

"C'était tellement confus", a confié Hamilton après la course. "Nous arrivions au virage 16, et Kimi [Räikkönen] a commencé à tourner, ils m'ont demandé de rentrer au stand et j'ai dit que Kimi rentrait. Après il m'ont dit de rester en piste. J'étais déjà dans la voie de décélération, puis j'ai commencé à en sortir en passant dans l'herbe. Après ils m'ont dit de rester à l'intérieur, mais j'étais déjà de retour en piste."

"La raison que je mentionne, c'est qu'il y a des moments où il faut faire l'inverse de la voiture devant vous, et j'avais le sentiment qu'en faisant le contraire de Kimi il y avait une chance. C'est pour cela que j'ai questionné l'équipe et au final c'était la bonne chose à faire. Mais c'était tellement intense et vraiment confus, car ils paniquaient tous sur le muret des stands et j'étais probablement le seul à être détendu."

Article suivant
Räikkönen : "On a certaines règles mais ce n'était pas clair"

Article précédent

Räikkönen : "On a certaines règles mais ce n'était pas clair"

Article suivant

Grosjean : "Je me suis éclaté comme rarement en F1"

Grosjean : "Je me suis éclaté comme rarement en F1"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Course
Lieu Hockenheimring
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Basile Davoine