Hamilton est optimiste pour 2010

McLaren a débuté la saison 2009 avec une MP4-24 totalement en dehors du coup

McLaren a débuté la saison 2009 avec une MP4-24 totalement en dehors du coup. Mais l'écurie de Woking ne s'est pas découragée et a travaillé d'arrache-pied pour rehausser son niveau de jeu.

Depuis le premier Grand Prix en Australie, les progrès réalisés sur la Flèche d'Argent impressionnent puisqu'elle fait aujourd'hui partie des meilleures monoplaces du plateau.

Pour en arriver là, McLaren a donc dû comprendre les maux de sa MP4-24 avant de pouvoir travailler à son amélioration. Et cette phase de compréhension est de loin la plus difficile dans le développement d'une monoplace.

Lewis Hamilton, qui prendra tout à l'heure le départ depuis la pole position, confie que ce regain de forme est encourageant en vue de la saison 2010, expliquant que le travail effectué sur la monoplace actuelle aidera pour développer de la suivante.

"C'est extrêmement encourageant. Je ne peux pas exprimer à quel point c'est encourageant," déclare-t-il.

"Lorsque vous partez d'une équipe où, pendant deux ans, vous avez eu une voiture compétitive, et qu'au début de l'année vous aviez des doutes et sentiez que la voiture était tout simplement nulle part et que vous ne saviez pas quand ou si ça allait s'améliorer, c'est encourageant pour l'avenir."

"Mais c'est aussi un sentiment encourageant d'être si proches au travail avec tout le monde, mon coéquipier et tous les gars à l'usine. Petit à petit, nous y arrivons."

Contrairement à Ferrari ou Renault qui ont préféré se concentrer intégralement sur l'année prochaine très tôt dans la saison, McLaren a préféré continuer à travailler sur la MP4-24 et Hamilton estime que son équipe a fait le bon choix.

"Bien sûr, vous pouvez toujours commencer plus tôt, mais nous devions comprendre et travailler sur la voiture de cette année pour savoir où nous allions. Si vous commencez à construire une nouvelle voiture alors que vous ne savez pas où vous en étiez et d'où vous partez, vous ne pouvez travailler dessus."

"Nous pensons que nous avons fait du bon boulot et que nous avons eu une bonne approche pour comprendre les erreurs et les mauvaises et bonnes directions que nous avons pris avec cette voiture, pour l'améliorer au point où nous en sommes aujourd'hui," explique le Britannique.

"Mais nous nous sommes par moments concentrés sur la voiture de l'année prochaine donc nous devrions être assez forts."

Bien qu'il ait marqué plus de points que quiconque dans la deuxième partie de la saison, Hamilton pense que sa monoplace a encore des lacunes par rapport à ses rivales.

"Même si elle a l'air assez bonne ici sur ces virages lents, elle n'est pas encore la meilleure voiture. Nous devons encore l'améliorer. Et les bases de la voitures ne sont pas parfaites, donc nous devons améliorer ça pour l'année prochaine," poursuit le champion du monde 2008.

"Plus nous allons vite, plus la voiture est mauvaise dans les virages rapides. Si nous allions sur des circuits comme Spa, nous souffririons encore. Mais la fiabilité a été bonne, le moteur a été performant et nous nous sommes rapprochés."

"Si nous avions cette voiture depuis le début, nous serions encore plus proches et si nous étions partis de là, nous aurions tout simplement continué à progresser," conclut-il.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités