Hamilton explique pourquoi il n'a prolongé que d'un an avec Mercedes

Lewis Hamilton a expliqué sa décision de n'avoir signé qu'une prolongation d'un an avec l'équipe F1 Mercedes, qui le verra ainsi de nouveau au terme de son présent contrat fin 2021. Selon ses propres mots, la conquête du championnat n'est plus son unique priorité.

Mercedes a annoncé en février que le septuple Champion du monde de F1 Lewis Hamilton avait paraphé un nouveau contrat avec l'équipe, le maintenant sur la grille de départ pour la saison 2021. Une signature bien tardive mettant fin aux spéculations sur l'avenir immédiat de Hamilton, mais qui a tout de même conduit à des questions sur ce qui se passerait au-delà de la fin 2021, les deux parties ayant traditionnellement cherché à conclure des accords pluriannuels.

Le directeur de l'équipe Mercedes, Toto Wolff, a expliqué après l'annonce que la signature tardive – retardée après que lui et Hamilton ont tous deux contracté le COVID-19 au cours des derniers mois – signifiait qu'un contrat d'un an donnerait plus de temps pour conclure un accord à plus long terme dans le futur.

C'est à l'occasion de la présentation des images virtuelles de la nouvelle Mercedes W12 de l'équipe anglo-allemande que le champion a parlé pour la première fois de la décision de signer un accord d'un an. Le Britannique a expliqué que ses réalisations – notamment le fait d'être devenu le détenteur du record de victoires en F1 l'année dernière, ainsi que d'avoir égalé les sept titres mondiaux de Michael Schumacher – signifient qu'il ne ressent pas le besoin de penser trop loin.

"Tout d'abord, je suis dans une position privilégiée, où j'ai réalisé la plupart des choses que je voulais réaliser jusqu'à présent. Il n'y a donc pas vraiment besoin de planifier trop loin dans l'avenir", a déclaré Hamilton. "Je pense que nous vivons une période de la vie assez inhabituelle, et je voulais juste une année. Nous pourrons ensuite parler de si nous en faisons plus et continuer à en ajouter si nécessaire."

Lire aussi :

Les changements de priorités de Lewis Hamilton

L'an dernier, Hamilton a été l'un des principaux porte-parole de la F1 pour l'amélioration de la diversité dans le sport automobile et a annoncé son intention de créer une nouvelle commission pour soutenir cette cause. Avec l'annonce du contrat, Mercedes a révélé que la marque allait créer avec Hamilton une association caritative ayant pour "mission de soutenir une plus grande diversité et l'inclusion sous toutes ses formes dans le sport automobile".

Le titre mondial est devenu un objectif, mais plus la seule priorité. Interrogé sur ses principales priorités à l'approche de la saison 2021, celui qui pilotera de nouveau une machine dont la livrée est à dominante noire a déclaré que son travail hors piste pour améliorer l'égalité et la diversité était désormais son point d'attention crucial. "C'est la principale priorité pour 2021 – dans le passé, il s'agissait simplement de gagner des championnats", a déclaré Hamilton.

"L'année dernière, il y a eu beaucoup de discussions sur l'égalité et l'inclusion, et je pense qu'on a beaucoup parlé. Cette année, il s'agit de promouvoir la diversité et de s'assurer que des mesures sont prises. C'est au cœur de mon action, mais bien sûr, nous sommes là pour gagner, et c'est ce que tous ces gars et ces filles qui sont ici et qui travaillent souhaitent parvenir à faire. Leur apporter ce résultat est donc mon objectif."

partages
commentaires
Mercedes nomme Nyck de Vries pilote de réserve

Article précédent

Mercedes nomme Nyck de Vries pilote de réserve

Article suivant

LIVE - Suivez la présentation de l'Alpine A521

LIVE - Suivez la présentation de l'Alpine A521
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Auteur Guillaume Navarro
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021