Hamilton - J’ai déjà rattrapé Rosberg et je le ferai encore

partages
commentaires
Hamilton - J’ai déjà rattrapé Rosberg et je le ferai encore
11 juin 2014 à 08:45

Lewis Hamilton a de nouveau perdu gros, au Canada, en devant immobiliser sa monoplace sur un ennui technique pour la seconde fois de la saison

Lewis Hamilton a de nouveau perdu gros, au Canada, en devant immobiliser sa monoplace sur un ennui technique pour la seconde fois de la saison. A Melbourne, son équipier Nico Rosberg avait inscrit le score parfait de 25 à 0 ; un handicap comblé par le Britannique avec quatre victoires consécutives dans la foulée, pour se porter en tête du championnat du monde des pilotes.

Repassé devant pour une poignée de points en menant le doublé Monégasque, Rosberg a de nouveau réalisé le break, ce weekend, en ralliant l’arrivée avec les 18 points de la seconde place. L’écart est maintenant de 22 points entre les deux hommes.

Même si la fiabilité de Mercedes n’est pas irréprochable, Hamilton assure qu’il ne compte pas sur de possibles difficultés mécaniques de son équipier pour se remettre dans la course au titre sur les prochaines courses. Comme la première fois, c’est tête baissée, et avec la manière, que le Champion 2008 compte répliquer.

« Je dois essayer de rattraper ; je ne veux pas simplement que l’une des deux voitures termine. Espérons que nous n’aurons pas un nouveau problème sur l’une ou l’autre des autos. Cela signifie que j’ai encore plus de travail à faire pour rattraper le terrain perdu ».

Pour bien faire, Hamilton aimerait vraiment signer l’une d’entre elles sur son sol, pour le moral et la fierté.

« Il va probablement falloir de nouveau quatre victoires », calcule Hamilton, fataliste. « Je ferai ce que je peux pour les décrocher. De bons circuits arrivent, et pour moi, il s’agit de m’assurer de gagner à Silverstone ».

De gros points ont été perdus, mais Hamilton reste philosophe par rapport à ces faits de course qu’il ne maitrise pas. Pour lui, l’épisode de Monaco avec son équipier, en qualifications, a été plus traumatisant, même s’il n’a coûté que 7 points au final.

« C’est moins frustrant que sur la dernière course, croyez-le ou non », assure-t-il. « Je ne sais pas pourquoi. C’est juste moins frustrant. Je sais que j’ai fait le meilleur travail possible. J’avais enfin pris le commandement, mais je ne pouvais rien faire pour les freins. Je n’ai pas d’autre émotion que l’incrédulité quant au fait que ma voiture s’arrête et pas l’autre. Mais c’est comme ça. Deux abandons n’aident pas, mais il y a un long, long chemin à parcourir. J’ai déjà rattrapé avant, et je le ferai encore ».

Prochain article Formule 1
2010, la meilleure saison de Robert Kubica

Article précédent

2010, la meilleure saison de Robert Kubica

Article suivant

Nicolas Prost reste sur le front avec Lotus en plus du WEC

Nicolas Prost reste sur le front avec Lotus en plus du WEC
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton Boutique , Nico Rosberg Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Type d'article Actualités