Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
11 oct.
Course dans
17 jours
23 oct.
Prochain événement dans
29 jours
31 oct.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
50 jours
04 déc.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
78 jours

Légalité du DAS : Horner craint des abus avec le Parc Fermé

partages
commentaires
Légalité du DAS : Horner craint des abus avec le Parc Fermé
Par :
Co-auteur: Emmanuel Touzot

Christian Horner craint que l'autorisation du DAS de Mercedes n'aille à l'encontre des règles du Parc Fermé et n'amène les équipes à demander d'autres aménagement de ces restrictions.

Red Bull a porté réclamation contre le DAS de Mercedes vendredi après la première journée d'essais libres de la saison en Autriche, puisque le système a été utilisé par Lewis Hamilton et Valtteri Bottas. Les commissaires ont finalement rejeté la réclamation de l'équipe autrichienne dans la nuit en validant la défense employée par les Champions du monde en titre, mais Christian Horner n'est pas convaincu par tous les aspects de la légalité du système.

Le directeur de Red Bull estime surtout que ce sont les règles du Parc Fermé que Mercedes pourrait enfreindre avec le DAS, puisque les équipes n'ont pas le droit d'intervenir sur les réglages des monoplaces entre le moment où elles quittent les stands lors des qualifications et la fin du week-end. Horner craint que cette possibilité offerte via le DAS puisse amener des requêtes de modifications des restrictions liées au Parc Fermé.

Lire aussi :

"Je pense que s'ils l'utilisent en qualifications, on pourrait demander un changement des conditions de Parc Fermé", a déclaré le Britannique. "Si c'est permis, vous pourrez demander de faire un changement, non pas avec le volant, mais avec des clés, à l'ouverture, au carrossage, et tout ce que ça contrôle. Chapeau à Mercedes, c'est un système intelligent. L'incorporer pendant cette saison alors qu'il sera interdit l'année prochaine sera très, très difficile."

"Nous voulions protester au plus tôt dans le week-end, afin de ne pas interférer avec les résultats. Il allait être jugé légal ou illégal le vendredi, et ça aurait donné une chance à Mercedes de rectifier cela le samedi ou le dimanche. Après l'avoir vu sur la voiture hier, nous avons choisi la voie de la réclamation afin d'obtenir cette clarification. Nous en avons informé Mercedes avant de porter réclamation. Le système est très compliqué. Bien sûr, la question se pose de savoir à quoi sert un volant. Les commissaires ont soutenu la décision de Nikolas Tombazis, le délégué technique. Nous avons maintenant cette clarification. Nous savons qu'il est légal et si nous en voulons un, nous devrons le concevoir et l'incorporer."

Horner a relayé l'argument de son équipe auprès des commissaires, jugeant que le DAS n'a aucun lien avec la direction de la Mercedes W11, puisqu'il est utilisé avant tout pour changer l'équilibre et améliorer la température des gommes : "Sur ce point-là, c'est un outil qui n'a rien à voir avec la direction, car ils ne l'utilisent qu'en ligne droite. C'est parfois l'ambiguïté que créent ces règles. Les retours techniques que nous avions étaient qu'il n'était pas conforme au règlement cette année, c'est pour ça qu'on a questionné cela hier. En ce qui nous concerne, c'est une affaire réglée."

EL3 - Hamilton persiste, Verstappen se rapproche, Latifi dans le mur

Article précédent

EL3 - Hamilton persiste, Verstappen se rapproche, Latifi dans le mur

Article suivant

Red Bull : un nouveau nez pour une nouvelle direction

Red Bull : un nouveau nez pour une nouvelle direction
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing , Mercedes
Auteur Luke Smith