La solution moteur de Red Bull Racing

Ferrari, Cosworth puis Renault

La solution moteur de Red Bull Racing

Ferrari, Cosworth puis Renault. Les moteurs pour Red Bull Racing n’ont pas vraiment manqué ces derniers mois. Or, le contrat de fourniture avec la Scuderia, signé en prélude du Grand Prix de San Marin 2005 et d’une durée de 2 ans, ne convient pas à l’équipe. Celui-ci étant trop cher et surtout manquant de performance.

À l’origine, l’équipe austro-anglaise devait disposer des mêmes moteurs que l’équipe Ferrari pour l’année 2006. Tel était l’argument de Jean Todt face à Berger et Mateschitz pour justifier le tarif très élevé des moteurs : $30m par an.

Mais ce contrat dispose de clauses très intéressantes, car il est identique à celui de Sauber. Et il permet de soumettre une autre hypothèse que celle annoncée par les médias internationaux.

En effet, ceux-ci racontaient que le moteur Ferrari pourrait propulser la Toro Rosso STR2 de l’année prochaine, tandis que l’équipe première, RBR, disposerait d’un moteur Renault plus efficace et surtout deux fois moins cher.

Mais Jean Todt, lors du Grand Prix de France, a annoncé que le contrat avait été signé avec RBR et non Toro Rosso et qu’il s’opposerait a ce type de transfert. En substance, on comprendra que Ferrari ne peut pas, pour une question d’image, équiper une équipe vouée à être en fond de grille. C’est alors qu’une autre idée venant tout droit du contrat, va permettre d’exploiter une piste totalement différente.

En effet, le contrat type de Ferrari pour la fourniture des moteurs, comprend une vingtaine de clauses dont deux qui retiennent particulièrement l’attention : les Clauses 9 et 11.

Voici ce que dit la Clause 9 étalée sur une quarantaine de lignes :

"Les facturations à Red Bull Racing seront de 30 millions de dollars pour 2006 (avec premier versement de 10 millions à la signature), puis 34 millions de dollars pour 2007 (avec premier versement de 10 millions en mai 2006)"

Et voici ce que dit la Clause 11 :

" Les pénalités de retard ou de retrait sont fixées à 15 millions de dollars "

Comme tout contrat en F1, cette dernière clause permet à Red Bull de se libérer du contrat Ferrari en payant une somme d’argent.

Alors si Red Bull utilise cette clause, l’affaire du moteur Ferrari serait rapidement résolue. C’est d’ailleurs peut-être pour cela que la Scuderia a offert, après le GP d’Allemagne, une « ristourne » de $6m sur le moteur 2007.

Pour résumer le tout donc, le budget moteur pour Red Bull Racing était de $34m, mais en sachant qu’elle avait déjà versé $10m en mai et que si elle applique la Clause 11, cela lui ajoute $15m, plus les $15m du moteur Renault l’année prochaine. Total : $40m de budget moteur. Une paille.

Nota : Toro Rosso sera vraisemblablement dotée d’un moteur V8 Cosworth l’année prochaine, mais pas au tarif « Williams » mais dans une version moins évoluée coûtant tout de même $15m.

partages
commentaires
Historique, GP Italie 1971 : Le plus serr? de tous
Article précédent

Historique, GP Italie 1971 : Le plus serr? de tous

Article suivant

Montagny en ChampCar pour finir la saison ?

Montagny en ChampCar pour finir la saison ?
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021