Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
40 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
52 jours
09 mai
Prochain événement dans
58 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
97 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
114 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
131 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
145 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
173 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
180 jours
12 sept.
Course dans
187 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
201 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
205 jours
10 oct.
Course dans
215 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
230 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
237 jours
07 nov.
Course dans
244 jours

Comment Norris a évolué depuis ses débuts en F1

McLaren fait preuve d'un enthousiasme débordant au moment d'évoquer l'évolution constatée chez Lando Norris depuis ses débuts en Formule 1.

Comment Norris a évolué depuis ses débuts en F1

Il avait marqué 49 points en 21 Grands Prix pour ses débuts en 2019, il en a engrangé 97 en 17 courses l'an dernier. Lando Norris a fait des progrès évidents depuis son arrivée dans l'élite, mais derrière ces chiffres bruts se cache une mentalité particulièrement appréciée par l'écurie dont il est le protégé depuis quatre ans désormais.

Lire aussi :

"Je pense que Lando est devenu un pilote vraiment compétitif", analyse Andrea Stella, directeur sportif chez McLaren. "Je souhaite ajouter qu'à l'occasion, il a été touché par des problèmes techniques. Et Lando a une qualité que j'aime vraiment, c'est qu'il ne pleure pas. Il ne dit pas : 'J'ai eu ce problème et cet autre problème, voilà les problèmes que j'ai eus. Je suis le meilleur du monde. Mais à cause de ce problème, je n'ai pas pu montrer que j'étais le meilleur'."

"Nous sommes vraiment en mesure d'assister à sa progression en tant que pilote. Il y a aussi sa constance, sa capacité à maintenir le chrono demandé, sa capacité à exécuter un relais d'une certaine durée pour mettre en œuvre la stratégie que nous prévoyons, sa gestion des pneus, etc. Voilà les principales choses auxquelles nous avons assisté, quant à sa progression."

Selon Stella, Norris a appris à ne pas verser dans une autocritique excessive. "Il est davantage conscient de son pilotage et davantage conscient de la voiture. Avec sa franchise naturelle, quand il a fait ses débuts avec nous, Lando disait très souvent : 'Je ne fais pas de l'assez bon travail, là. Je ne suis pas si bon dans ce virage'. Il se pointait du doigt. Je pense que nous l'avons aidé à dissocier la voiture du pilote."

"Très souvent, le pilote doit en réalité être plus exigeant avec la voiture plutôt que simplement se dire qu'il doit s'adapter ou qu'il ne travaille pas assez bien dans le virage. Il est donc davantage conscient de ce que devrait être la contribution du pilote et de ce que devrait être la performance de la voiture. En étant capable de les dissocier, son feedback a gagné en précision."

Lando Norris, McLaren MCL35

Il y a deux mois, Norris a justement publié via McLaren un article sur la santé mentale, devenant l'un des rares sportifs à s'ouvrir sur de telles épreuves. "Avez-vous déjà connu des difficultés mentalement en les cachant au reste du monde et en faisant bonne figure ? Je sais que moi oui", commençait-il, révélant ensuite avoir souffert d'une grande anxiété lors de sa première saison en Formule 1. L'Anglais est désormais impliqué au sein de l'œuvre de charité Mind et a par ailleurs soulevé des fonds dans la lutte contre le coronavirus pendant le confinement via ses streams sur Twitch.

"Je trouve ça génial", se félicite Zak Brown, PDG de McLaren. "Je pense que c'est l'une des raisons pour lesquelles Lando est si populaire. Tout ce qu'on le voit faire, c'est typique de lui. Il s'investit là-dedans, c'est sincère, c'est authentique. C'est super d'avoir quelqu'un qui met en lumière ces problèmes, je trouve ça très important."

"Je pense que Lando est une bouffée d'air frais pour la F1, et il est divertissant à regarder. En fait, c'est quelqu'un de relativement timide, mais ça ne se voit pas sur ses réseaux sociaux. Il est juste très authentique. Je crois qu'il est très à l'aise dans cet environnement. Nous sommes très fiers qu'il soit si à l'aise en sensibilisant à ce sujet de manière si positive."

Propos recueillis par Jonathan Noble et Luke Smith

partages
commentaires

Voir aussi :

Ce que change Ferrari sur son moteur pour la saison 2021

Article précédent

Ce que change Ferrari sur son moteur pour la saison 2021

Article suivant

Haas : "Une mauvaise année ne nous définit pas"

Haas : "Une mauvaise année ne nous définit pas"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lando Norris
Équipes McLaren
Auteur Benjamin Vinel
Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte" Prime

Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte"

Le lancement de la nouvelle Formule 1 d'Aston Martin était l'un des événements les plus attendus de l'intersaison, les fans se demandant quel serait le look de l'AMR21.

Formule 1
7 mars 2021
Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance Prime

Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance

Après avoir produit une voiture en progrès mais manqué les points l'an passé, Williams débute l'ère Dorilton Capital avec la FW43B et avec comme objectif de grimper dans la hiérarchie de la F1 dès 2021.

Formule 1
6 mars 2021
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Formule 1
4 mars 2021
Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021