Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
8 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
29 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
43 jours

Avec l'âge, Hamilton prend moins de risques

partages
commentaires
Avec l'âge, Hamilton prend moins de risques
Par :
22 sept. 2019 à 11:00

L'approche de Lewis Hamilton a évolué au fil des 13 saisons qu'il a déjà passées en Formule 1. C'est en tout cas ce qu'explique l'intéressé.

Quintuple Champion du monde, Lewis Hamilton estime avoir gagné en maturité dans son approche de la course, laquelle lui vaut maintenant de prendre moins de risques afin d'être le mieux placé possible non seulement au classement des pilotes, mais aussi au championnat des constructeurs.

Lorsqu'il lui est demandé à quel point sa position est différente par rapport à des pilotes comme Max Verstappen qui n'ont rien à perdre car ils sont écartés de la course au titre, Hamilton analyse : "Désormais, l'objectif est d'aider l'équipe à marquer le plus de points possible et à finir le plus haut possible. Quand on est un peu plus loin, on prend un poil plus de risques pour gagner une place, et quand on est premier, on réfléchit sur le long terme. La différence est subtile. Quand on est plus jeune, on s'inquiète moins de manière générale, vous voyez ? Les perceptions sont différentes quand on est plus jeune."

Lire aussi :

"Maintenant, quand je suis dans la voiture, je réfléchis à combien de place il faut que je laisse à chaque pilote [avec qui je me bats], je pense au fait que j'ai 2000 personnes qui construisent ma voiture et qui comptent sur moi pour prendre la bonne décision et ne pas être égoïste en tentant de gagner une place supplémentaire – ce qui serait bien mais représenterait le risque de faire perdre le championnat des constructeurs à l'écurie."

"Je pense qu'avec l'âge, j'ai davantage pris l'esprit d'équipe, je comprends mieux qu'on ne peut pas toujours gagner. Quand on est jeune, on se dit : 'Non, il faut que je les gagne toutes !'. Et je comprends qu'il s'agit d'un marathon et pas d'un sprint. Cette philosophie, je ne la connaissais pas quand j'avais 21 ou 22 ans."

Les statistiques corroborent clairement les déclarations de Hamilton, qui avait bel et bien un pilotage occasionnellement erratique lors de ses premières campagnes dans l'élite. De 2007 à 2013, l'ancien pilote McLaren a notamment été contraint à l'abandon sur accident à 11 reprises (qu'il soit responsable ou non, mais en excluant les sorties de piste causées par des problèmes mécaniques). Depuis le début de l'ère turbo hybride en 2014, en revanche, il n'a que deux incidents majeurs à son actif : les accrochages avec Nico Rosberg aux Grands Prix de Belgique 2014 et d'Espagne 2016. Encore plus incroyable : Hamilton n'a abandonné qu'une fois sur les 60 dernières courses, une série complètement inédite en Formule 1.

Faisant partie des dix pilotes les plus expérimentés de l'Histoire avec 243 départs en Grand Prix, le fer de lance de Mercedes compte en profiter pour garder l'avantage sur les jeunes loups aux dents longues, tels que Max Verstappen et Charles Leclerc : "J'ai un énorme esprit de compétition, c'est ainsi que je suis. Et il y a ces petits nouveaux qui arrivent, qui sont super affûtés, comme je l'étais quand j'étais jeune. Il faut que je conserve la vivacité de la jeunesse, d'une manière ou d'une autre, et que j'utilise mon expérience pour me maintenir devant eux. Et j'adore ce challenge."

Max Verstappen, Red Bull Racing, franchit la ligne d'arrivée

Une approche perfectionniste

Et lorsqu'il lui est demandé comment il trouve l'énergie de rester si compétitif en Formule 1 après tout ce temps, alors qu'il pourrait remporter cette saison son sixième titre mondial, Hamilton exprime son perfectionnisme : "Parce que ce n'est jamais parfait. Si ça paraît parfait chaque week-end, on commence peut-être à se demander : 'À quoi bon ?'. Mais le fait est que ce n'est jamais parfait. C'est une quête constante de perfection."

"Même au niveau de la préparation physique, au fil de l'année, il y a des hauts et des bas ; certaines semaines on s'entraîne davantage, d'autres moins. Regardez certains départs : à Budapest j'ai pris le meilleur envol, à Spa j'ai pris le deuxième meilleur, mais il y a d'autres courses où l'on prend le 18e meilleur, et il faut comprendre pourquoi. Il y a toujours des choses à améliorer. La Formule 1 est ainsi, et c'est ce que j'adore à son sujet."

Enfin, quid du futur ? Lewis Hamilton n'a que 34 ans mais est plus enthousiaste que jamais quant à son avenir dans la catégorie reine du sport automobile, notamment en raison du cadre moins strict qu'il a trouvé chez Mercedes, dans lequel il s'épanouit pleinement.

"J'adore faire ce que je fais. Il y a un ou deux ans, on se demandait plutôt combien de temps j'allais continuer, mais je prends de plus en plus de plaisir, alors que je traverse cette belle chose qu'on appelle la vie. Je positionne ma vie différemment, et j'ai ces autres choses que j'ai aussi la chance d'apprécier." À savoir ses projets divers et variés dans le monde de la mode ou encore de la restauration, avec l'ouverture récente d'un restaurant de burgers végétaliens.

Lire aussi :

"Je suis donc enthousiaste quant à ce qui nous attend pour 2021 [avec la nouvelle réglementation technique, ndlr]. Niveau motivation, c'est facile, la question ne s'est absolument jamais posée. Mais j'ai hâte de voir comment la F1 va évoluer. Ce sera intéressant de voir s'ils font du bon travail ou du mauvais, et comment je peux aider à faire changer ça pour la génération future", conclut-il.

Propos recueillis par Roberto Chinchero

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10

Article suivant
Exclusion de Ricciardo : un gain de 0"000001 avec le MGU-K !

Article précédent

Exclusion de Ricciardo : un gain de 0"000001 avec le MGU-K !

Article suivant

La FIA approuve un test de pneus supplémentaire pour 2020

La FIA approuve un test de pneus supplémentaire pour 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Benjamin Vinel