Mai 2014 : Jack Brabham, un triple Champion du Monde s'éteint

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer

Mai 2014 : Jack Brabham, un triple Champion du Monde s'éteint

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer. A travers des faits marquants, des articles qui figurent au rang de ceux les plus lus, ou encore via certaines anecdotes, revivez les événements qui ont jalonné l’année F1 et sport automobile.

Triple Champion du Monde de Formule 1, Jack Brabham s'éteint le 19 mai à son domicile de Gold Coast, en Australie, à l’âge de 88 ans.

"C’est un jour très triste pour nous tous", confie David Brabham, l’un de ses fils. "Mon père est décédé tranquillement à la maison, à l’âge de 88 ans ce matin. Il a eu une vie incroyable, accompli plus que ce dont quiconque pourrait rêver, et il continuera à vivre à travers l’héritage qu’il laisse derrière lui."

Sacré en 1959, 1960 et 1966, Jack Brabham restera dans l’histoire comme le premier pilote de F1 à avoir remporté le titre mondial à bord d’une monoplace de sa propre conception. Ses deux premiers titres, il les avait décrochés avec Cooper.

Comme un symbole, c’est à Monaco, où le monde de la F1 lui rend hommage quelques jours plus tard, qu’il décrocha sa toute première victoire dans la catégorie reine en 1959. Treize autres allaient suivre, ainsi que 13 pole positions et 31 podiums en un total de 126 Grand Prix (123 départs).

Brabham avait pris sa retraite en 1970, cédant les parts de son écurie à son associé. L’équipe Brabham Racing existera ensuite jusqu’en 1992 avec à la clé deux nouveaux titres mondiaux en 1981 et 1983 avec le Brésilien Nelson Piquet.

Quatre mois plus tard, David Brabham annonce la renaissance de l'équipe à travers un projet d'Endurance en LMP2 à court terme, avec des ambitions ensuite en LMP1... voire en F1 !

Lire aussi :

Jack Brabham, une carrière légendaire

partages
commentaires
Avril 2014 : Une écurie américaine obtient son ticket pour la F1
Article précédent

Avril 2014 : Une écurie américaine obtient son ticket pour la F1

Article suivant

GP2 - 10 saisons, 10 champions : Que sont-ils devenus ? (4/5)

GP2 - 10 saisons, 10 champions : Que sont-ils devenus ? (4/5)
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021