Avril 2014 : Une écurie américaine obtient son ticket pour la F1

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer

Avril 2014 : Une écurie américaine obtient son ticket pour la F1

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer. A travers des faits marquants, des articles qui figurent au rang de ceux les plus lus, ou encore via certaines anecdotes, revivez les événements qui ont jalonné l’année F1 et sport automobile.

Au début du mois d'avril, la candidature de Gene Haas pour la mise en place d’une nouvelle équipe de Formule 1 est validée par la Fédération Internationale de l’Automobile. Propriétaire d’une équipe NASCAR portant son nom, Haas confirme avoir reçu l’aval de la FIA pour faire entrer une équipe en F1 dès la saison 2015. Un peu plus tard, il annonce que cette arrivée ne sera effective qu'en 2016, de manière à arriver avec une structure aux reins solides pour sa première saison.

Mais qui est réellement Gene Haas ?

C’est désormais le début d’une longue route pour le géant de l’industrie et de la fabrication de machines, propriétaire de Haas Automation. Si l’on ne peut s’empêcher de penser à la débâcle USF1, la nouvelle équipe de Gene Haas commence sur de bonnes bases, avec un homme absolument amoureux du sport automobile. L’homme d’affaires a engagé sa première voiture en NASCAR Winston Cup (désormais Sprint Cup) en 2002.

Après quelques courses cette année-là, Haas CNC Racing s’est engagée à temps plein, jusque fin 2008. Les résultats n’étaient pas faramineux, mais un autre pilote était très proche de changer la destinée de l’écurie...

Alors double-champion, Tony Stewart rejoint l’équipe en 2009, et devient le co-propriétaire de la nouvelle Stewart-Haas Racing. Et pour la première fois, Gene Haas a des voitures jouant la gagne ! Stewart ira même plus loin en remportant le titre de champion 2011 de NASCAR Sprint Cup Series.

Après une saison 2012 en demi-teinte, Haas a voulu réaliser un de ses rêves en 2013, sans même demander l’accord de son partenaire ! Tony Stewart était en effet blessé (une jambe cassée) après un accident au mois d’août. Quelques jours après, Gene Haas lui annonce qu’il a signé un contrat pour la saison 2014 avec Kurt Busch, sur une voiture portant les couleurs de sa société !

Le but de l’homme de 61 ans était bien simple. Lors de toutes ces années en NASCAR, il n’a jamais eu l’occasion de voir sa propre marque dans la "Victory Lane", après une victoire. Un rêve désormais devenu réalité puisque Kurt Busch a remporté la course de Martinsville, il y a de cela deux semaines.

Gene Haas se lance donc un nouveau défi, pour désormais voir son nom au firmament du sport automobile. Pas d’envie vénale derrière tout ça, simplement l’envie d’accomplir un rêve de gosse, élevé par le son des courses automobiles à la télévision.

Haas a également créé en 1999 la Gene Haas Foundation, qui aide certaines communautés locales et certaines associations en manque de fonds.

partages
commentaires
Mars 2014 : Vettel et le son des V6 - "C’est de la m**** !"

Article précédent

Mars 2014 : Vettel et le son des V6 - "C’est de la m**** !"

Article suivant

Mai 2014 : Jack Brabham, un triple Champion du Monde s'éteint

Mai 2014 : Jack Brabham, un triple Champion du Monde s'éteint
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021