McLaren comprend les difficultés récentes de Magnussen

partages
commentaires
McLaren comprend les difficultés récentes de Magnussen
23 avr. 2014 à 14:28

Après des débuts en fanfarre se traduisant par un podium pour son tout premier Grand Prix de Formule 1, Kevin Magnussen est entré dans le rang lors des manches suivantes, la McLaren n’évolant plus dans la même division que la machine de nombreuses autres équipes, à commencer par Red Bull et Ferrari

Après des débuts en fanfarre se traduisant par un podium pour son tout premier Grand Prix de Formule 1, Kevin Magnussen est entré dans le rang lors des manches suivantes, la McLaren n’évolant plus dans la même division que la machine de nombreuses autres équipes, à commencer par Red Bull et Ferrari.

Même si le jeune danois fait partie de la structure McLaren depuis quelques saisons et compte sur une solide expérience dans les formules de promotion, il ne faut pas oublier que celui-ci ne fait que débuter en F1 en tant que titulaire, rappelle le team, qui comprend les difficultés rencontrées par son poulain lors des dernières épreuves en date.

De son propre aveu, Magnussen a encore du mal à gérer la course en peloton en F1, après avoir été habitué à se battre devant en Formule 3.5. Les difficultés du pilote McLaren se sont ainsi traduites par deux accrochages avec Kimi Räikkönen, en Malaisie et en Chine. A Bahreïn, le rythme de la monoplace n’était tout simplement pas là et c’est à une anonyme 13ème position que le rookie a franchi le drapeau à damier.

« Il va de soi que c’est un jeune pilote débutant, et cela me rappelle mon expérience propre avec Grosjean et Petrov », décrit Eric Boullier, qui s’était montré patient avec ses jeunes pousses lorsqu’il dirigeait l’équipe Lotus. « Ils sont passés par le même processus ; cela fait partie de la courbe d’aprentissage, malheureusement », poursuit-il pour Autosport.

« Ils sont inexpérimentés et ont besoin de comprendre l’auto. Cela n’est pas facilité par le fait qu’il a une voiture qui n’est pas si facile à piloter actuellement ».

Charge à McLaren, dès lors, de développer une monoplace bien née en essais hivernaux pour continuer à pousser pour un retour vers une victoire qui s’est refusée au team l’an dernier.

« C’est juste un manque d’appui ; c’est dommage, car nous n’en avons pas assez », décrit de son côté Magnussen, qui a déjà prouvé de quoi il est capable quand tous les éléments sont mis en place. « Je pense que c’est le seul problème que nous avons avec la voiture. La façon dont elle tourne et le ressenti qu’elle offre sont bons. C’est juste un manque global d’adhérence ».

Prochain article Formule 1
Spa Grand Prix : Une zone unique pour les jeunes de 17 à 27 ans !

Article précédent

Spa Grand Prix : Une zone unique pour les jeunes de 17 à 27 ans !

Article suivant

Le pré-contrat de Senna avec Ferrari (1/2)

Le pré-contrat de Senna avec Ferrari (1/2)
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique , Kevin Magnussen
Équipes Ferrari Boutique , McLaren Boutique
Type d'article Actualités