Monza toujours sous la menace d'Ecclestone

Les Grands Prix européens sont une espèce en voie de disparition, en Formule 1. Le Grand Prix de France n'a pas eu lieu depuis 2008 tandis que l'épreuve allemande ne sera pas disputée cette année, suite à la défection financière du Nürburgring.

D'autres circuits européens ont perdu leur course lors de la dernière décennie, à l'image de Valence ou d'Imola, si bien que le calendrier 2015 ne comprend que sept épreuves sur le Vieux Continent, soit 37% de l'ensemble.

Temple de la Vitesse, Monza fait partie des circuits qui sont actuellement en danger, son contrat prenant fin à l'issue de la saison 2016. Cependant, une réunion a eu lieu le week-end dernier pour assurer la pérennité du Grand Prix d'Italie. Grand argentier de la Formule 1, Bernie Ecclestone demanderait 20 millions d'euros au circuit lombard pour organiser la course.

"Je suis venu à Monaco avec les dirigeants pour rencontrer Ecclestone, mais nous n'avons pas encore commencé à parler des problèmes d'argent ou de quoi que ce soit," déclare Ivan Capelli, ancien pilote de F1 et représentant du circuit de Monza, dans les colonnes de Turun Sanomat.

"Il s'est montré très clair : il veut un nouveau contrat de trois ans. Il nous a expliqué à quel point Monza était important pour la F1 et à quel point il veut que l'Italie reste au calendrier."

Ecclestone rappelle la "tradition"

Ecclestone se montre toutefois plus nuancé dans son point de vue, rappelant que les organisateurs des Grands Prix européens ne font pas face à la même dépense que leurs pairs d'autres continents.

"La tradition était d'avoir des circuits européens qui payent pour recevoir la Formule 1," rappelle Ecclestone. "Ce sont donc eux qui ne veulent pas respecter la tradition."

"Je me demande s'il y a un nouveau promoteur en Italie qui veut prendre le relais de l'organisation du Grand Prix d'Italie. Le fait est que les Européens sont toujours avantagés par rapport aux extra-européens en termes de combien cela coûte de recevoir la F1."

"Nous sommes ouverts à quiconque veut se porter volontaire, mais ces chiffres ne vont pas baisser. Je me suis montré très clair."

L'Autodromo Nazionale di Monza est au calendrier de la F1 chaque année depuis la création du championnat du monde en 1950 à l'exception de 1980, saison où le Grand Prix d'Italie avait eu lieu à Imola à cause de travaux à Monza.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ivan Capelli , Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités
Tags calendrier, monza