Analyse
Formule 1 GP de Singapour

Les notes du Grand Prix de Singapour 2022

Après le Grand Prix de Singapour, dix-septième manche de la saison 2022, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Les notes de la rédaction, Grand Prix de Singapour

Les lauriers pour Sergio Pérez

Note : 9

Sergio Pérez a décidément une affection particulière pour les circuits urbains. En difficulté depuis quelque temps avec la Red Bull, il a retrouvé un niveau de performance qui lui a permis de jouer la pole position, manquée de peu. Son départ parfait l'a fait basculer en tête au premier virage et il a tenu tout au long d'une course éprouvante, marquée par plusieurs neutralisations. Sa résistance face à Charles Leclerc en fin de course a été aussi héroïque qu'intelligente. Il a failli tout perdre en ne respectant pas la règle de distance derrière la voiture de sécurité, mais sa pénalité n'a rien changé grâce à l'écart qu'il a su creuser à la demande de son écurie.

Sergio Pérez a décroché sa quatrième victoire en F1.

Sergio Pérez a décroché sa quatrième victoire en F1.

Le bonnet d'âne pour Yuki Tsunoda

Note : 3

Le Japonais peine à s'imaginer en leader d'AlphaTauri si Pierre Gasly s'en va... et nous aussi. Passé en Q3, il était performant, mais la manière dont il a gâché son week-end en course est difficile à accepter. Un premier tête-à-queue durant la première moitié du Grand Prix avait sonné comme un avertissement, puis Yuki Tsunoda a commis l'irréparable juste après avoir chaussé les pneus slicks. Sa sortie de piste est difficilement pardonnable alors qu'il jouait les points, tant le freinage optimiste en fait une erreur grossière, assimilable à celle qu'il avait déjà faite au Canada en juin dernier. 

Yuki Tsunoda a terminé son GP de Singapour dans le mur.

Yuki Tsunoda a terminé son GP de Singapour dans le mur.

Le reste de la grille

Monaco Charles Leclerc

Note : 8

Qu'a-t-il manqué à Charles Leclerc si ce n'est un bon départ ? Le Monégasque a été costaud en qualifications, malgré une petite erreur dans son tour rapide, mais il n'a pas su concrétiser sa pole position sur un circuit où elle est pourtant cruciale. Il était ensuite parfois plus rapide que Sergio Pérez et l'a même mis sous une forte pression après l'ultime relance, mais ça n'a pas suffi. 

Spain Carlos Sainz 

Note : 6

Le podium de Carlos Sainz fait un peu illusion, tant la différence de rythme avec son coéquipier a interpellé. Certes il n'était pas loin en qualifications, mais en course, il n'a jamais pu suivre les deux leaders. Et si la course n'avait pas été neutralisée à deux reprises, il aurait certainement terminé à plusieurs dizaines de seconde de Charles Leclerc. 

United Kingdom Lando Norris

Note : 9

Dans des conditions mixtes, Lando Norris a excellé et saisi pleinement toutes les opportunités. Battu par Fernando Alonso en qualifications, il a repris le dessus dès le départ puis a mené une course solide. McLaren a largement bénéficié de la deuxième intervention de la voiture de sécurité, qui a permis à l'Anglais de se maintenir devant Max Verstappen puis de filer vers une quatrième place méritée. 

Quatrième, Lando Norris a aidé McLaren à doubler Alpine au championnat.

Quatrième, Lando Norris a aidé McLaren à doubler Alpine au championnat.

Australia Daniel Ricciardo

Note : 7

Daniel Ricciardo a le mérite de ne rien lâcher. Pourtant, il a vécu un samedi compliqué, éliminé dès la Q1 et laissant augurer une course pénible. Patient, dans un bon rythme, il a attendu son heure et l'intervention de la voiture de sécurité a fait le reste en lui offrant un arrêt au stand gratuit. Voilà comment l'Australien a assuré de gros points à McLaren, terminant derrière son coéquipier... mais à 32 secondes tout de même, preuve de l'écart qui demeure. 

Canada Lance Stroll

Note : 8

Dans une morne saison, Lance Stroll a sans doute livré son meilleur week-end de l'année. Qualifié 12e, devant son coéquipier, il a fait une course pleine en passant à travers les incidents et se dirigeait déjà vers les points quand la deuxième voiture de sécurité est intervenue, embellissant le résultat attendu. Sa sixième place est son meilleur résultat de l'année, et le meilleur aussi pour le Canadien depuis Losail en 2021 !

Des gros points pour Aston Martin grâce à Lance Stroll et Sebastian Vettel.

Des gros points pour Aston Martin grâce à Lance Stroll et Sebastian Vettel.

Netherlands Max Verstappen

Note : 5

Qu'il est difficile de juger le week-end de Max Verstappen ! Sans l'erreur de Red Bull avec le carburant en qualifications, les chronos indiquent qu'il était en lice pour signer la pole position avec une avance colossale. Parti huitième, il a totalement raté son envol mais a réussi à remonter plusieurs adversaires. Le deuxième Safety Car a profité à Lando Norris, sans quoi il aurait peut-être pu viser le podium, et il s'est montré trop impatient au moment d'attaquer l'Anglais, toutes roues bloquées. Repassé en pneus tendres, il a pu remonter jusqu'au septième rang en s'offrant Sebastian Vettel dans l'ultime boucle. 

Germany Sebastian Vettel

Note : 7

Le quadruple Champion du monde n'est pas en roue libre et il l'a prouvé en allant chercher des points importants pour Aston Martin, même s'il a subi la loi de son coéquipier aussi bien en qualifications qu'en course. Dommage d'avoir cédé une position dans le dernier tour face à l'ogre Max Verstappen. 

United Kingdom Lewis Hamilton 

Note : 5

Le temps des qualifications, Lewis Hamilton s'est certainement pris à rêver d'un grand retour en pole position, et il s'en est finalement fallu de quelques centièmes ! Parti troisième, il n'a pas été aidé par Carlos Sainz qui ne lui a pas laissé de place au premier virage, d'autant qu'il a démontré ensuite qu'il était plus rapide. Sa course aurait sans doute été très différente sans le temps perdu derrière l'Espagnol dans le premier relais, puis il a commis une erreur qui l'a sorti du match pour le podium. Dans son malheur, il a pu reprendre la piste et aller chercher quelques points. 

Lewis Hamilton a gâché une chance de podium à Singapour.

Lewis Hamilton a gâché une chance de podium à Singapour.

France Pierre Gasly

Note : 7

Une très belle séance de qualifications puis une première partie de course impeccable laissaient augurer le meilleur pour Pierre Gasly. Sauf qu'AlphaTauri a pris la décision de le faire rentrer au stand avant ses concurrents directs, ce qui s'est payé cash, qui plus est avec l'intervention ensuite du Safety Car. En résulte une belle colère et surtout quatre places perdues pour se contenter du point de la dixième place. Frustrant. 

Finland Valtteri Bottas

Note : 5

La forme actuelle de Valtteri Bottas commence à devenir un mystère. Car même si le niveau d'Alfa Romeo n'aide pas le Finlandais, tout comme les aléas sur certains Grands Prix récents, on peine à retrouver le pilote qui faisait de belles choses en première partie de saison. En témoigne son élimination dès la Q1 quand Zhou Guanyu a atteint la Q2. Quant à sa course, elle a été plutôt anonyme.

Valtteri Bottas traverse anonymement la deuxième partie de saison...

Valtteri Bottas traverse anonymement la deuxième partie de saison...

Denmark Kevin Magnussen

Note : 6

Kevin Magnussen a brillé en qualifications sur la piste humide et séchante de Singapour, accrochant une inespérée neuvième place sur la grille. Tout s'est gâté dès le premier tour, un contact avec Max Verstappen lui coûtant une partie de son aileron avant et incitant la direction de course à le contraindre à un passage par les stands. Reparti dernier, il n'a rien pu espérer ensuite. 

Germany Mick Schumacher

Note : 7

Qualifié 12e et parti 13e, Mick Schumacher aurait pu jouer les points dans cette course en profitant des nombreux incidents et abandons. Une opportunité gâchée lorsqu'il a croisé la route de George Russell, dont la manœuvre très agressive au premier virage est étonnamment restée impunie. 

United Kingdom George Russell

Note : 4

Parmi les plus réguliers cette saison, George Russell a vécu un week-end de galérien qui l'a mené à son deuxième zéro pointé en 2022. Éliminé en Q2, il s'est plaint d'un souci étrange sur sa Mercedes, dont l'unité de puissance a été changée, le contraignant à s'élancer depuis les stands. Compte tenu des nombreux abandons, il aurait tout de même pu viser les points mais le pari beaucoup trop précoce des pneus slicks s'est retourné contre lui. Après l'ultime relance, il s'est signalé par un contact avec Mick Schumacher dont il aurait clairement pu se passer... 

Peut-être le pire week-end de l'année pour George Russell...

Peut-être le pire week-end de l'année pour George Russell...

France Esteban Ocon

Non noté

Week-end à oublier pour Esteban Ocon, handicapé par des problèmes de freins qui l'ont poussé vers l'élimination en Q1, puis stoppé bien avant la mi-course par une défaillance moteur alors qu'il était 13e. 

Thailand Alexander Albon

Non noté

Alex Albon a eu le mérite d'être en piste, moins de trois semaines après une opération de l'appendicite ayant entraîné de graves complications. Mais la Williams n'avait pas les armes pour briller sur un circuit comme Singapour, où le Thaïlandais est aussi parti plusieurs fois à la faute, avant d'abandonner. 

Spain Fernando Alonso

Non noté

Cinquième des qualifications, malgré une piste ne convenant pas forcément à l'Alpine, Fernando Alonso nourrissait de grands espoirs pour la course. Il a fait un très beau début de Grand Prix, contenant notamment le retour de Max Verstappen, lorsque son moteur l'a trahi...

Double abandon et nouveau zéro pointé pour Alpine.

Double abandon et nouveau zéro pointé pour Alpine.

Canada Nicholas Latifi

Non noté

Son sort est scellé, mais Nicholas Latifi n'est pas libéré. Le Canadien a connu un nouveau week-end compliqué, et il a tassé Zhou Guanyu en début de course au point de provoquer l'abandon des deux hommes. Une manœuvre pour laquelle il a été sanctionné de cinq places de pénalité sur la prochaine grille de départ. 

China Zhou Guanyu

Non noté

Fraîchement prolongé chez Alfa Romeo, Zhou Guanyu s'est payé le luxe de devancer son coéquipier Valtteri Bottas en qualifications, où il a atteint la Q2. Sa course s'est toutefois arrêtée prématurément à cause de l'accrochage provoqué par Nicholas Latifi.

Le duel entre Nicholas Latifi et Zhou Guanyu s'est mal terminé.

Le duel entre Nicholas Latifi et Zhou Guanyu s'est mal terminé.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Stats Singapour 2022 - Record de longévité pour Alonso
Article suivant McLaren voit sa bataille avec Alpine durer jusqu'à Abu Dhabi

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France