Pas de panique financière chez Lotus

Le Team Principal de Lotus, Eric Boullier, s'est exprimé quant aux importantes dettes de l'écurie d'Enstone

Le Team Principal de Lotus, Eric Boullier, s'est exprimé quant aux importantes dettes de l'écurie d'Enstone. Le Français explique que la dette pourrait être fortement diminuée si Genii Capital change son fusil d'épaule.

"Chez Red Bull ou Mercedes, les sociétés font du sponsoring. Genii a une stratégie différente, ils prêtent l'argent. Dans leur stratégie, il est prévu que d'autres partenaires vont arriver, et ainsi ils récupèreront leur investissement. 75% de notre dette vient de Genii, et ils pourraient l'effacer demain en disant que c'est du sponsoring. Notre dette serait vraiment réduite" a-t-il déclaré au site officiel de la Formule 1.

"Notre dette normale est similaire à celles des autres écuries. Prenez le cas Mercedes. Ils pourraient dire que l'argent investit est un prêt, dans ce cas, leurs dettes seraient vraiment plus élevées que les nôtres."

Boullier est également revenu sur 2014, une année qui promet d'être difficile pour les écuries, avec l'introduction de nouveaux moteurs V6 turbo et de changements aérodynamiques.

"Oui, les coûts vont augmenter, mais si vous avez le bon support, comme Genii, qui peut couvrir les frais, vous pouvez aller de l'avant. Bien sûr, le plan est d'amener un nouveau sponsor pour pouvoir passer à la vitesse supérieure."

Le patron de 39 ans a précisé que le départ de Kimi Räikkönen pour Ferrari ne change rien aux négociations en cours avec plusieurs sponsors potentiels.

"Vous ne pouvez pas planifier une stratégie comme la nôtre en la basant sur une personne. Le départ de Kimi n'a donc aucun effet sur notre stratégie."

Découvrez notre dossier sur les finances de Lotus ici :

Partie 1

/ Partie 2

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen
Équipes Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités