Pérez a conscience de devoir s'améliorer

Jusqu'à présent, Sergio Pérez n'a pas vraiment satisfait les espoirs mis en lui par Martin Whitmarsh et par toute l'équipe McLaren

Jusqu'à présent, Sergio Pérez n'a pas vraiment satisfait les espoirs mis en lui par Martin Whitmarsh et par toute l'équipe McLaren.

En treize séances de qualifications, le jeune Mexicain n'a battu son expérimenté coéquipier Jenson Button que cinq fois, et son rythme de course, s'il est proche de celui de son chef de file, ne le surpasse que rarement.

Je dois dire que je ne suis pas du tout content de mes performances”, admet Pérez dans les colonnes d'Autosport. “Nous avons connu une année et une voiture très difficiles et nous continuons à apprendre au sujet de la voiture, donc ça rend les choses difficiles”.

Cette caractéristique de la MP4-28 a pu être constatée, encore une fois, dans la recherche des réglages : “J'étais 7e lors de la troisième séance d'essais libres, ça se présentait bien, et nous sommes allés un petit peu dans la mauvaise direction, nous avons perdu deux dixièmes et nous sommes qualifiés 14e”.

Si Pérez admet son manque de compétitivité, il tient à relativiser la situation. “Ma saison a l'air moins bonne sur le papier qu'elle ne l'est en termes de vitesse, mais je sais très clairement qu'il me faut m'améliorer, et je travaille pour m'améliorer, car quand on est sorti de la voiture, le moindre détail doit être parfait. Même si la voiture ne répondait pas présente, nous n'avons pas été assez bons pour maximiser ces moindres détails”.

Quant à Martin Whitmarsh, il adresse un message de confiance à son pilote, sans manquer de pointer les progrès à faire.

Ce n'est pas facile d'arriver dans une équipe et de battre quelqu'un comme Jenson, qui ne fait pas souvent des erreurs, qui voit juste, qui est rapide et qui sait comment travailler avec l'équipe”, souligne le directeur d'équipe. “Il s'est fixé des objectifs ambitieux, il va vouloir aller plus loin et nous voulons qu'il aille plus loin. C'est une année d'apprentissage pour lui. Je suis sûr que nous n'avons pas encore vu le meilleur Pérez, je suis sûr qu'il fait tout son possible pour progresser et qu'il veut battre Jenson”.

Enfin, McLaren n'ayant pour l'instant confirmé ni Button, ni Pérez pour 2014, une rumeur s'est propagée : Stoffel Vandoorne, impressionnant en Formule Renault 3.5, pourrait remplacer le Mexicain dès l'an prochain... une rumeur clairement écartée par Whitmarsh à Singapour.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Sergio Pérez , Martin Whitmarsh , Stoffel Vandoorne
Équipes McLaren
Type d'article Actualités