Pas de podium, mais Force India fait le break sur Williams

partages
commentaires
Pas de podium, mais Force India fait le break sur Williams
Par : Basile Davoine
14 nov. 2016 à 14:30

Toujours au rendez-vous quand les opportunités se présentent, Sergio Pérez est passé tout près d’un troisième podium cette saison à Interlagos.

Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09 et Jenson Button, McLaren MP4-31 en lutte pour une position
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09 et Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09 passent des débris du crash de la Sauber C35 de Marcus Ericsson, Sauber F1 Team
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09, Jenson Button, McLaren MP4-31
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09 dans le Parc Fermé
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09

Finalement, le Mexicain n’aura pas pu résister au retour de Max Verstappen, auteur d’une remontée incroyable pour accéder au podium. Si terminer à la quatrième place dans ces conditions pourrait s’apparenter à une déception, cela vient couronner un résultat d’ensemble d’une importance capitale pour Force India.

Car il faut y ajouter la septième place de Nico Hülkenberg, certes malchanceux après avoir été victime d’une crevaison alors qu’il était peut-être le mieux placé des deux pilotes pour jouer le podium. Il n’empêche que l’écurie indienne ajoute 18 points à son compteur, tandis que Williams n’en a pas pris un seul. De quoi disposer d’une avance très confortable de 27 unités pour espérer verrouiller définitivement la quatrième place du championnat constructeurs à Abu Dhabi dans deux semaines.

"Quelle course amusante mais tendue !", lâche Sergio Pérez. "C’est dommage de perdre un podium dans les deux derniers tours, mais Max [Verstappen] avait tout simplement un rythme différent : il était le plus rapide en piste et il n’y avait rien à faire pour le laisser derrière moi."

"Même si je suis un peu déçu, nous pouvons quand même fêter une belle course et un résultat incroyable, notamment compte tenu des conditions que nous avons connues. Franchir la ligne d’arrivée un jour comme ça est comme une victoire, et ramener une quatrième place est très important. C’était si facile de faire des erreurs, on risquait l’aquaplaning à tout moment. À chaque fois que je passais la ligne d’arrivée, je respirais un grand coup."

"C’est un gros résultat, pas seulement pour moi, mais aussi pour l’équipe, car ça nous rapporte des points importants dans la lutte pour la quatrième place. Beaucoup de choses peuvent se passer à Abu Dhabi, mais nous pouvons être contents de ce résultat."

Hülkenberg encore maudit...

Du côté de Nico Hülkenberg, les sentiments sont un peu plus mitigés encore. Le podium s’est une nouvelle fois refusé à lui, malgré des conditions dans lesquelles il excelle toujours autant.

"C’était une course intense et je ne sais pas si je dois rire ou pleurer, car je crois qu’un éventuel podium m’a échappé", regrette l’Allemand. "J’avais une grande confiance dans la voiture, je me sentais à l’aise et j’avais le rythme pour attaquer et dépasser."

"Il y a eu certains moments effrayants en course, notamment quand Kimi [Räikkönen] s’est crashé devant moi. Certains de ses débris ont heurté ma voiture et causé beaucoup de dégâts. J’y ai survécu, mais ensuite j’ai eu une crevaison à cause des débris ; c’était tellement frustrant, car ça m’a fait chuter en fond de peloton."

"Sans la crevaison, qui sait où j’aurais pu terminer ? Je suis content et fier de moi-même et de l’équipe. Nous avons fait du grand travail, mais il nous a manqué un peu de réussite."

Casquette Force India
Casquette Force India, sur Motorstore.com
Article suivant
Les raisons du deuxième drapeau rouge à Interlagos

Article précédent

Les raisons du deuxième drapeau rouge à Interlagos

Article suivant

GP du Brésil - Ce qu'ont dit les pilotes

GP du Brésil - Ce qu'ont dit les pilotes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions