Red Bull - "Pas de négociations avec Audi"

partages
Red Bull -
Par : Basile Davoine
5 juin 2015 à 12:40

Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11
Christian Horner, Team Principal de Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11

De retour dans une forme intéressante à Monaco il y a quinze jours, Red Bull Racing peut désormais se concentrer sur la troisième place occupée par Williams au championnat.

Le début de saison a été très délicat pour l'écurie de Milton Keynes, qui a subi de plein fouet les ennuis de fiabilité de Renault. Mais l'ambition et la volonté de retrouver les sommets sont intactes dans les rangs d'une écurie qui a tout gagné entre 2010 et 2013.

"Nous sommes toujours la même équipe que celle qui a gagné quatre titres pilotes et quatre titres constructeurs, et nous avons faim de plus encore", assure Christian Horner dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport.

Quel projet, avec ou sans Renault?

Le projet de Red Bull en F1 semble toutefois à un tournant, à l'heure où Renault remet en question la manière de s'impliquer dans la discipline. Actuellement, un contrat lie le motoriste à l'équipe autrichienne jusqu'à la fin de la saison 2016, mais la stratégie pour la suite devra rapidement être définie.

"Dans les semaines à venir, nous travaillerons ensemble pour décider de ce à quoi ressemble l'avenir", confirme Horner. "Red Bull a investi beaucoup en Formule 1 et nous voulons être ici, mais nous voulons être compétitifs. Si Renault décide de quitter le sport, nous serons forcés d'agir."

Le Directeur de Red Bull Racing écarte toutefois pour le moment l'idée d'un scénario entraînant l'arrivée d'Audi comme motoriste : "Il n'y a pas de négociations avec Audi, et la vente de l'équipe n'est pas non plus en question."

Un retour à la normale

Avec 22 points inscrits en Principauté, et des développements apportés par Renault à Montréal, Red Bull Racing estime tenir le bon bout pour connaître une suite de saison plus fructueuse.

"Durant les premières courses, nous avons dû compromettre le châssis afin de soutenir Renault. Mais en Espagne et à Monaco nous sommes revenus à un niveau plus normal et cela se reflétait dans les résultats."

Prochain article Formule 1
Rosberg admet une troisième victoire moins émouvante à Monaco

Article précédent

Rosberg admet une troisième victoire moins émouvante à Monaco

Article suivant

Bottas - Progresser au Canada et être plus fort en Autriche

Bottas - Progresser au Canada et être plus fort en Autriche

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités