Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Renault coincé derrière Haas en qualifications

partages
commentaires
Renault coincé derrière Haas en qualifications
Par :
22 juil. 2018 à 08:50

Carlos Sainz estime que les performances du moteur Ferrari ont permis à Haas de se maintenir devant les deux Renault, à l'issue des qualifications du Grand Prix d'Allemagne.

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Paul Monaghan, Renault Sport F1 Team et Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18

Huitième sur la grille de départ du Grand Prix d'Allemagne, Carlos Sainz est plutôt satisfait de sa performance. Les deux Renault partiront depuis la quatrième ligne à Hockenheim avec de belles chances de points, mais tout n'est pas parfait puisque la prise de pouvoir de Haas sur le milieu de peloton tend à se confirmer. Les deux monoplaces américaines se sont en effet octroyées la troisième ligne.

Quatrième du championnat constructeurs, le Losange doit gérer ce retour en forme de Haas, que Carlos Sainz met en grande partie sur le compte de l'évolution du moteur Ferrari dont dispose l'écurie américaine. "Depuis le Paul Ricard, tous les moteurs ont fait un grand pas en avant", constate le pilote espagnol. "Quand on voit où était la Sauber et où elle est maintenant, pareil pour Haas et Ferrari, ils nous font travailler très dur."

Lire aussi :

Samedi soir, Sainz se félicitait tout de même d'avoir bouclé une "bonne journée", avec comme constat principal le fait d'être "plus proche de Haas qu'à Silverstone". Pour tenter de combler l'écart, Renault travaille sur le développement de la R.S.18 et a notamment apporté un nouvel aileron avant qui doit concrétiser ces efforts. Néanmoins, le stock de pièces limités n'a pas permis à Sainz d'en profiter.  

"Nico [Hülkenberg] a le nouvel aileron avant, et il en a l'air content et rapide avec, et moi avec l'ancien je suis encore là", résume-t-il. "On continue de développer, on a presque 60% des gens à l'usine qui travaillent pour nous permettre d'avancer cette année, la quatrième place au championnat est très importante mais ça devient plus difficile avec les améliorations de Haas et Force India, mais on est une grosse équipe et on a les ressources."

Les deux Renault devront toutefois s'attendre à voir revenir sur elles Lewis Hamilton et Daniel Ricciardo, dont les mésaventures ont entraîné un départ plus loin sur la grille. Mais pas question d'opposer une résistance farouche et inutile quand on ne boxe pas dans la même catégorie. "Au Paul Ricard, quand j'étais troisième, ils sont revenus pour me dépasser donc je pense que je ne pourrai pas les garder derrière moi ! Je serai plus concentré sur les cloques et ce genre de choses", prévient Sainz.

La gestion de la dégradation des pneus est le talon d'Achille de la Renault, et c'est toute l'écurie française qui s'attache à surmonter au mieux ce problème. Une fois encore, la stratégie sera cruciale, avec en plus l'obligation de prendre le départ en gommes ultratendres.

"Nous nous concentrerons sur la maximisation de la durée de vie des pneus, en essayant notamment d’éviter les risques de cloquage", confirme le directeur sportif Alan Permane. "Il fera probablement plus chaud qu’aujourd’hui [samedi] et cela pourrait être une course difficile. Nous sommes satisfaits des préparatifs menés et nous sommes confiants pour réaliser une bonne prestation."

Article suivant
Vandoorne : "Je n'ai pas oublié comment piloter une voiture"

Article précédent

Vandoorne : "Je n'ai pas oublié comment piloter une voiture"

Article suivant

Pirelli dévoile les stratégies pour la course du GP d'Allemagne

Pirelli dévoile les stratégies pour la course du GP d'Allemagne
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Qualifications
Pilotes Carlos Sainz Jr. Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine