Renault : Red Bull ne peut pas gagner avec un motoriste "si distinct"

Pour Renault, le modèle du partenariat entre Red Bull et Honda n'est pas viable. Forcément, la marque au taureau n'est pas d'accord.

Renault : Red Bull ne peut pas gagner avec un motoriste "si distinct"

Il est de notoriété publique que de l'amertume subsiste entre Red Bull Racing et Renault F1 Team après cinq saisons difficiles au début de l'ère turbo hybride, alors que les deux parties avaient fait main basse sur tous les titres mondiaux de 2010 à 2013 avec les V8 atmosphériques. Par la suite, un manque de puissance et des problèmes de fiabilité ont compliqué la relation entre les deux parties, qui ne manquaient pas de se tacler en public, avant un divorce peu amical au terme de la saison 2018.

Lire aussi :

Depuis lors, c'est avec Honda que Red Bull fait son bonhomme de chemin, le constructeur basé à Milton Keynes étant la deuxième force du plateau en cette saison 2020. D'après Cyril Abiteboul, directeur de Renault F1 Team, Red Bull souffre toutefois de ne pas maîtriser pleinement son développement moteur.

"Je pense que Red Bull est une écurie fantastique, mais à mon avis, ils ont négligé un aspect de la Formule 1 moderne, où l'on ne peut pas avoir une organisation châssis et une organisation moteur qui sont si distinctes", affirme Abiteboul. "On ne peut pas envisager ça si l'on veut se battre pour la victoire régulièrement. Les difficultés auxquelles ils peuvent faire face en début de saison, et finalement toute la saison, en sont la démonstration : il faut être un groupe unique, une équipe avec un même état d'esprit."

"Nous avons échoué à faire cela tous ensemble. On dirait qu'ils ne sont pas capables de faire bien mieux avec Honda." Red Bull a remporté 12 victoires en 100 Grands Prix de l'ère hybride avec Renault, puis quatre succès en 28 courses avec Honda. "Mais cela montre juste qu'il y a un niveau de complexité et de perfection qui est requis en Formule 1 pour gagner, et en particulier pour vaincre Mercedes."

Christian Horner, Team Principal, Red Bull Racing, et Cyril Abiteboul, directeur général, Renault F1 Team, en conférence de presse

Mercedes, dont le directeur Toto Wolff abonde justement dans le sens d'Abiteboul : "Red Bull a toutes les ressources nécessaires, humaines comme financières, pour se battre à l'avant. Comme l'a dit Cyril, il s'agit de tout rassembler. Chaque paramètre est nécessaire afin d'y arriver. Et ce n'est pas seulement la relation du moteur avec le châssis qui doit être forte. Il s'agit aussi de rassembler tous les éléments, tous ces petits gains, afin d'être performant."

Forcément, le son de cloche est quelque peu différent du côté de Christian Horner, qui est à la tête de l'écurie Red Bull et qui a attentivement observé la conférence de presse lors de laquelle Abiteboul et Wolff ont tenu ces propos. Le Britannique ne peut s'empêcher d'adresser une petite critique au Losange en réponse.

"J'ai regardé ce que disait [Abiteboul] et c'était relativement intéressant", commente Horner. "Eh bien, je dirais que nous sommes aussi intégrés avec Honda que possible. C'est un véritable partenariat, plus intégré que nous ne l'avons jamais été avec Renault dans l'ère V6. Nous avons remporté quatre championnats du monde et une soixantaine de courses en achetant nos moteurs à Renault. Je nie donc cela : la relation avec Honda est un partenariat, et non une relation fournisseur/client."

Quant à savoir si le fait que Honda soit basé au Japon est un problème, Horner estime que ça n'a rien de plus dommageable que l'organisation de Renault : "Pas plus que Paris [Viry-Châtillon, ndlr] et Enstone. [Honda] a une usine à Milton Keynes, juste à côté, où est basée toute son équipe de course. Ses infrastructures moteur sont plus près de chez nous que celles de Renault de chez eux."

partages
commentaires

Voir aussi :

Pirelli testera des pneus prototypes 2021 à Portimão

Article précédent

Pirelli testera des pneus prototypes 2021 à Portimão

Article suivant

Binotto a remis en question son rôle chez Ferrari

Binotto a remis en question son rôle chez Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing , Mercedes , Renault F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021