Le court et peu reluisant passage de Lamborghini en F1
Prime
Formule 1 Nostalgie

Le court et peu reluisant passage de Lamborghini en F1

Par :

L’histoire de la petite écurie italienne Modena Lambo Team commence de l’autre côté du globe, aux États-Unis d’abord, puis au Mexique.

En 1987, Chrysler Corporation achète la marque Lamborghini et décide de narguer son ennemi favori, Ferrari, sur son terrain de prédilection, la Formule 1. Pour ce faire, Daniele Audetto crée une structure technique à Bologne, Lamborghini Engineering, et recrute Mauro Forghieri, l’ancien directeur technique de la Scuderia Ferrari, qui crée un moteur V12 atmosphérique. Ce bloc propulse les Lola LC 89 de l’écurie Larrousse-Calmels en 1989. Un an plus tard, il motorise les Lola 90 de Gérard Larrousse et les T102 du Team Lotus. Voilà pour la partie nord-américaine.

Maintenant, l'histoire mexicaine : début 1990, un jeune riche homme d’affaires mexicain, Francesco Gonzales Luna, rassemble des entreprises florissantes de son pays dans le but de fonder une écurie nationale de Formule 1.

partages
commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Norris : "Très cool" d'être le pilote le plus aimé des jeunes
Article précédent

Norris : "Très cool" d'être le pilote le plus aimé des jeunes

Article suivant

Pourquoi 2021 ne prouve pas les vertus de la stabilité réglementaire

Pourquoi 2021 ne prouve pas les vertus de la stabilité réglementaire
Charger les commentaires