Sainz : Le Renault Spec C est une bonne base pour 2019

partages
commentaires
Sainz : Le Renault Spec C est une bonne base pour 2019
Par : Emmanuel Touzot
10 sept. 2018 à 08:19

Carlos Sainz est confiant quant au niveau du moteur Renault de 2019 après le lancement de la Spécification C du bloc propulseur français le week-end dernier en Italie.

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18, Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team lors de la parade des pilotes
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18, Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team parcourt la piste à pied
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS 18, en lutte avec Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18, devant Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11, Lance Stroll, Williams FW41, et Sergey Sirotkin, Williams FW41

C'est l'équipe Red Bull, cliente de Renault, qui a essayé en premier ce Spec C, installé sur les RB14 de Daniel Ricciardo et Max Verstappen lors du Grand Prix d'Italie à Monza. Le team autrichien a rapporté un gain d'environ trois dixièmes de seconde au tour, comme l'espérait le manufacturier.

Lire aussi :

Carlos Sainz pilote actuellement pour l'équipe d'usine et aura toujours un moteur Renault dans le dos en 2019 puisqu'il rejoindra McLaren, la deuxième équipe cliente du Losange. Il a tenu à encourager Renault après les débuts réussis de cette nouvelle version du V6 turbo hybride.

"Le Spec C est la base du moteur de l'an prochain", rappelle-t-il. "Il semble qu'il fonctionne très bien sur la Red Bull, et ils en ont eu l'air assez satisfaits."

"C'est un bon pas en avant. C'est dommage que nous ne l'ayons pas eu dès cette année car ça nous aurait grandement facilité la vie face aux Haas et aux Force India. J'ai confiance en Renault pour enfin faire un moteur du niveau de Mercedes et Ferrari. Avec ce partenariat avec McLaren, j'espère vivre une meilleure année que celle-ci."

Malgré ses progrès, la dernière spécification du moteur 2018 a semblé encore un peu juste à Monza en qualifications, mais Max Verstappen était en lutte pour un podium en course avant d'être pénalisé. Les pilotes Renault avaient gardé le Spec B, même Nico Hülkenberg qui embarquait pourtant un moteur neuf. Sainz explique que le développement chez Renault se concentre désormais au niveau du châssis.

"Nous n'aurons pas davantage d'évolutions du côté du moteur, nous devons nous concentrer sur la voiture. C'est bien que [Red Bull] le fasse rouler car le département moteur peut apprendre des choses et s'en servir pour le développement de l'année prochaine."

Lire aussi :

Après deux courses médiocres en Belgique et en Italie, Renault avait glissé au cinquième rang, à égalité avec Haas, mais une protestation qui a mené à la disqualification de Romain Grosjean permet à l'équipe française de garder l'avantage dans le peloton pour 10 points, au moins en attendant les résultats de l'appel lancé par Haas. Face à la Haas VF-18 et son moteur Ferrari évolué, Sainz compte grandement sur les nouveautés apportées du côté du châssis pour continuer à viser le top 10 régulièrement et conserver cette quatrième place qui était l'objectif de Renault en début de saison.

"Je sais que les départements châssis et aéro travaillent sans relâche", poursuit-il. "Nous sommes manifestement coincés avec ce moteur jusqu'à la fin de l'année. Si les pièces aéro fonctionnent et que nous parvenons à terminer quatrièmes, tout le monde sera fier, tout le monde sera heureux."

Avec Scott Mitchell

Prochain article Formule 1
McLaren : Gagner avec un moteur client est possible, si...

Article précédent

McLaren : Gagner avec un moteur client est possible, si...

Article suivant

Pérez n'a pas donné suite à l'intérêt de McLaren

Pérez n'a pas donné suite à l'intérêt de McLaren
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Emmanuel Touzot
Type d'article Actualités