Vergne : "Le plus dur, c’est la qualification"

Cette saison, Jean-Eric Vergne fait ses débuts dans l’équipe Toro Rosso, qui attend des résultats rapides et réguliers

Cette saison, Jean-Eric Vergne fait ses débuts dans l’équipe Toro Rosso, qui attend des résultats rapides et réguliers. Une situation complexe pour le Français, qui fait face à un coéquipier également talentueux : Daniel Ricciardo.

En qualifications, l’écart entre les deux hommes a semblé le plus important, en défaveur du Français. Celui-ci considère cette partie du week-end comme la plus délicate, et ne cesse de travailler pour s’améliorer.

“La qualification est sans aucun doute l’exercice le plus difficile pour les débutants”, analyse-t-il. “En fin de compte, le temps dont nous disposons pour préparer la qualification n’est pas énorme. La vitesse, je l’ai car en course, les choses se passent toujours assez bien, comme en essais. C’est l’exercice le plus difficile, car au final vous disposez du temps en piste le moins important, et vous devez gérer le trafic, la pression, le fait d’effectuer un tour lancé à vide.”

“A chaque course, je progresse sur ce point sur lequel je travaille. En Allemagne, c’était mieux, je me suis rapproché de Daniel Ricciardo. J’ai perdu deux dixièmes dans le dernier secteur, et ces dixièmes ont tout changé. Je pense toutefois aller dans la bonne direction en qualifications”, conclut-il.

Puisque Toro Rosso ne ménage pas ses pilotes et leur demande des résultats, les questions posées à Jean-Eric Vergne tournent souvent autour de l’avenir. Cependant, en qualité de débutant, le Français doit avant tout se concentrer sur sa progression, essentielle afin de sécuriser un volant en Formule 1 pour le futur, ce qui n’est pas tâche aisée.

“Je suis débutant, j’ai encore beaucoup à apprendre, je n’ai pas encore atteint mon meilleur niveau”, reconnait-il. “Pour être honnête, je me concentre sur cette course, puis j’enchaînerai sur la prochaine à Spa. Je penserai à l’année prochaine plus tard dans la saison, pas pour le moment.”

Le Français arrive néanmoins confiant sur ce circuit, car il lui a très souvent réussi en formules de promotion : “Dans toutes les catégories où j’ai couru, j’ai réalisé mon meilleur week-end sur ce circuit”, se souvient-il. “J’y ai gagné auparavant – je ne pense pas réitérer cela ce week-end, bien sûr, mais j’espère effectuer une bonne course.”

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités