Wittich maintenu en 2023, la FIA formera des directeurs de course

Niels Wittich continuera d'officier comme directeur de course en Formule 1 cette année, mais la FIA va parallèlement accélérer la formation de nouveaux officiels.

Wittich maintenu en 2023, la FIA formera des directeurs de course
Charger le lecteur audio

Toujours dans une phase active de perfectionnement pour sa direction de course en Formule 1, la FIA continuera à s'appuyer essentiellement sur Niels Wittich au cours de la saison à venir, tout en formant une nouvelle génération à ses côtés. Depuis l'an dernier, conséquence de la controverse d'Abu Dhabi 2021, l'instance a choisi de confier le rôle de directeur de course à deux de ses officiels et ce sont Niels Wittich et Eduardo Freitas qui ont occupé cette fonction en 2022. Mohammed Ben Sulayem, président de la FIA, a toujours martelé qu'il voulait ouvrir ce poste à plus de deux personnes mais dans le même temps, Niels Wittich a terminé seul le dernier exercice, dans la foulée des événements polémiques du Grand Prix du Japon.

À court terme, la FIA va maintenir l'Allemand à la tête de la direction de course afin de conserver une base expérimentée et solide, tout en s'assurant de mettre en place une succession qui ne souffre d'aucune contestation pour l'avenir. Ainsi, la FIA va lancer un programme de formation plus soutenu pour préparer des futurs directeurs de course et commissaires sportifs. Ce programme sera officiellement présenté le mois prochain, lorsque la fédération internationale organisera à Genève le premier "High Performance Programme for Officials".

Huit commissaires et 16 directeurs de course se sont engagés pour ce programme. Les noms n'ont pas encore été confirmés mais il est probable que figurent parmi eux Rui Marques, directeur de course de la F2, Claro Ziegahn, directeur de course de la F3, ainsi que des officiels déjà connus comme Silvia Bellott.

En plus de cet événement organisé sur deux jours, les 18 et 19 février, les participants au programme bénéficieront d'un accompagnement sur mesure et assisteront à des épreuves organisées par la FIA pour observer et suivre les officiels déjà en place. Par ailleurs, la FIA a également abandonné ses rencontres annuelles pour les directeurs de course et pour les commissaires, les transformant en une série de séminaires dans le but de renforcer les échanges sur la durée.

"Je suis très heureux que le parcours pour les directeurs de course et les commissaires se déroule bien", a confié Mohammed Ben Sulayem en marge du Rallye Monte-Carlo le week-end dernier. "Il y aura en février la formation au siège de la FIA, et vous constaterez des changements ainsi qu'une évolution par la suite. Qui est en charge de ce parcours ? Un ex copilote de rallye, [Ronan] Morgan. Vous voyez que ces gens sont très structurés, très analytiques. On peut dire que les copilotes de rallye sont plus structurés que les pilotes."

Avec Tom Howard et Jonathan Noble

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

Pietro Fittipaldi restera le réserviste de Haas en 2023

Lewis Hamilton a vécu un racisme "traumatisant" à l'école