Wolff "soulagé" que Hamilton et Rosberg ne se soient pas accrochés

partages
commentaires
Wolff
Par : Fabien Gaillard
10 juil. 2016 à 14:32

Quelques jours après le dernier avertissement brandi par Mercedes, Lewis Hamilton a remporté le GP de Grande-Bretagne devant Nico Rosberg. Les deux hommes ne se sont pas croisés en piste, pour le plus grand soulagement de l'équipe.

Toto Wolff, directeur exécutif Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 avec Johnny Herbert, Sky Sports F1 lors de la parade des pilotes
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 avec des fans lors de la parade des pilotes
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid fête sa pole position dans le parc fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 lors de la parade des pilotes

Le directeur de Mercedes, Toto Wolff, était animé par des sentiments mitigés après l'épreuve. D'abord, la joie d'avoir vu son équipe l'emporter pour la neuvième fois en dix Grands Prix en 2016, grâce à un Hamilton impérial sur ses terres. Et forcément, ensuite, le soulagement de ne pas avoir eu de lutte en piste entre ses deux pilotes qui n'ont ainsi pas pu s'accrocher.

"Ce fut une superbe course, il [Hamilton] a juste créé l’écart en début de course dans des conditions difficiles et l’a juste géré à partir de là. Je ne vais pas mentir en disant que nous sommes soulagés [qu'il n'y ait pas eu d’accrochage entre eux]."

Mais tout n'a pas été parfait puisque Nico Rosberg, alors à l'abri de Max Verstappen, a connu un problème de boîte de vitesses dans les derniers tours et est sous enquête des commissaires en raison des messages radios échangés pour tenter de limiter cette défaillance. L'occasion pour l'Autrichien de rappeler sa position sur ces limitations.

"L’idée de limiter les communications avec les pilotes et de ne pas les laisser avoir l’air de pantins robotisés est bonne mais quand ça concerne l’électronique et les choses qui sont liées à la stratégie, c’est peut-être autre chose. Je pense que Christian [Horner] se trompe sur l’interprétation. Les règles sont les règles mais les commissaires décident."

"Je pense que nos communications sont dans la lignée [de ce qui est autorisé]. Nous devrions relâcher un petit peu mais la FIA prend ses décisions pour une raison, ils souhaitent restreindre. Mais avec un problème technique, oui, je pense qu’il faut pouvoir parler avec le pilote."

Sur le début de course, disputé dans des conditions humides, il déclare : "Je pense que c’était très difficile ; Ferrari a eu beaucoup de mal dès le début, et vous avez vu le spray d’eau… On sait qu’avec les bons pneus ça va, mais sinon, vous n’êtes nulle part."

T-shirt Mercedes AMG Petronas "44" Lewis Hamilton blanc
Article suivant
Red Bull revient à pas de géant sur Ferrari

Article précédent

Red Bull revient à pas de géant sur Ferrari

Article suivant

Le calvaire de Vettel, qui chute au cinquième rang du championnat

Le calvaire de Vettel, qui chute au cinquième rang du championnat
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Catégorie Course
Lieu Silverstone
Pilotes Lewis Hamilton Boutique , Nico Rosberg Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Actualités