Alonso : "Extrêmement fier quand je me couche"

Fernando Alonso assure que son niveau global en tant que pilote de course est meilleur à ce jour que lorsqu’il a remporté ses deux titres mondiaux avec Renault F1, en 2005 et 2006

Fernando Alonso assure que son niveau global en tant que pilote de course est meilleur à ce jour que lorsqu’il a remporté ses deux titres mondiaux avec Renault F1, en 2005 et 2006.

La couronne mondiale s’est refusée à Alonso depuis ces années, et ni le passage éclair chez McLaren, ni les quatre dernières saisons avec Ferrari n’ont permis à l’Espagnol de décrocher un convoité troisième titre, qui le placerait au même niveau qu’Ayrton Senna ou Jackie Stewart. Pour autant, Fernando Alonso vit bien avec sa conscience, et estime avoir fait sa part du travail.

Ces quatre dernières années, je me suis battu pour trois championnats du monde, ce qui est triste d’une certaine façon car tu es proche de la victoire, mais d’un autre côté, je suis extrêmement fier”, assure Alonso, qui pense tirer le meilleur de son package depuis plusieurs années.

Je suis dans la meilleure forme de ma vie ces dernières années et je fais mes meilleures courses ; je suis donc extrêmement fier quand je me couche”.

Alonso ne regarde pas en arrière vers les opportunités manquées de coiffer une nouvelle couronne, et se satisfait de son statut actuel de N°1 chez Ferrari. La saison prochaine, il devra cependant composer avec Kimi Räikkönen à ses côtés, pour un duo inédit et promettant une intense bataille interne et quelques difficultés supplémentaires.

Lorsque j’ai signé pour Ferrari, ce fut un rêve qui se réalisait. Je savais que j’aurais la possibilité de me battre pour des titre ; et peut-être de les gagner ou pas, car dans ce sport, tout peut se produire. Je me suis battu trois fois pour le titre, et c’est donc plus ou moins ce qui était prévu. Si je ne l’ai pas remporté, ce n’est pas purement pour des raisons mathématiques : il y a eu une équipe et un pilote meilleurs que nous sur ces quatre années. Ils le méritent et nous les félicitons”.

Du reste, Alonso martèle que sa chance n'est pas passée et qu'il lui reste des possibilités de faire grimper son palmarès.

Je suis sûr que j’aurai d’autres opportunités. J’aimerais gagner plus de championnats. Bien évidemment, je voudrais gagner et j’ai encore 32 ans ; ce n’est donc pas comme si c’était la dernière année de ma carrière”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Jackie Stewart , Ayrton Senna
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités