Marciello pense à Bianchi pour son premier test avec Ferrari

partages
commentaires
Marciello pense à Bianchi pour son premier test avec Ferrari
27 nov. 2014 à 14:15

Le jeune pilote italien Raffaele Marciello (19 ans) était au volant de la Ferrari pour les essais privés d'Abu Dhabi, mercredi

Le jeune pilote italien Raffaele Marciello (19 ans) était au volant de la Ferrari pour les essais privés d'Abu Dhabi, mercredi. Membre de la Ferrari Driver Academy, Marciello a avoué avoir des sentiments ambivalents à l'occasion de cette opportunité importante pour lui au sein de la Scuderia. Le pilote GP2 se trouvait en effet dans le baquet en raison de l'indisponibilité de Jules Bianchi, qui se bat toujours pour sa vie à ce jour, après avoir été rapatrié depuis le Japon.

Marciello connaît bien Bianchi et reste très humble après ces essais.

"Je suis là parce que Jules ne l'est pas, mais il a toujours fait de grands efforts et je voulais pousser vraiment fort pour lui", a décrit l'Italien. "Quand quelqu'un qui aurait poussé très fort n'est pas là, vous devez faire la même chose".

Pour l'heure, Ferrari n'a pas éprouvé le besoin de désigner clairement un remplaçant à Bianchi pour la saison 2015. Marciello a signé le second temps des essais derrière la Mercedes de Pascal Werhlein, et a apprécié de pouvoir montrer ce dont il est capable.

"Ce fut une journée assez sympa et j'ai beaucoup apprécié de pouvoir piloter une F1. J'ai parcouru beaucoup de kilomètres et en suis vraiment heureux, car quand on se trouve dans l'auto, on veut en faire beaucoup! J'ai fait de tout : des runs de qualifications et d'autres plus longs, donc je suis vraiment content".

La passion du Cheval Cabré a permis à Marciello de ne pas se laisser déborder d'émotions négatives liées à Bianchi.

"Ce fut chargé d'émotion dans la matinée : être Italien et piloter pour Ferrari ; c'est un rêve! Je suis vraiment heureux. J'ai encore de marge, bien sûr. C'était ma première fois dans une F1 et je dois donc avoir quatre ou cinq dixièmes de marge; mais je pense que la vitesse était assez bonne".

Prochain article Ferrari
Vettel souhaite s'intégrer chez Ferrari en se remettant à l'Italien

Article précédent

Vettel souhaite s'intégrer chez Ferrari en se remettant à l'Italien

Article suivant

Räikkönen - Mattiacci a bien travaillé, Arrivabene est le bon choix

Räikkönen - Mattiacci a bien travaillé, Arrivabene est le bon choix

À propos de cet article

Séries Ferrari
Pilotes Jules Bianchi , Raffaele Marciello
Équipes Ferrari Boutique
Type d'article Actualités