Räikkönen n'a plus mal aux côtes

partages
commentaires
Räikkönen n'a plus mal aux côtes
17 juil. 2014 à 17:32

Kimi Räikkönen disputera bien le Grand Prix d’Allemagne avec Ferrari, et a expliqué être totalement remis de son accident du premier tour du Grand Prix de Grande-Bretagne

Kimi Räikkönen disputera bien le Grand Prix d’Allemagne avec Ferrari, et a expliqué être totalement remis de son accident du premier tour du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Le Finlandais, qui était sorti large de la piste et avait maintenu une vitesse importante en se replaçant dans le peloton, avait perdu le contrôle de sa F14-T et avait fortement percuté un rail de sécurité. L’accident avait également impliqué la Williams de Felipe Massa et la Marussia de Max Chilton, tombés avec le Finlandais.

Passé au centre médical du circuit dans la foulée de l’évènement, Räikkönen avait déclaré forfait pour les essais privés organisés dans la foulée du GP sur le tracé anglais, laissant son volant à Jules Bianchi et Pedro de la Rosa.

L’impact de 47G est désormais oublié, et Räikkönen est en pleine forme en arrivant en Allemagne.

« J’ai eu des douleurs, mais tout va bien. C’était les côtes, en fait. C’est passé, maintenant », a décrit Iceman.

Le Champion du Monde 2007 espère désormais faire oublier cet accident évitable, et retrouver des couleurs avec une machine dont il n’affectionne pas le comportement.

« {Cela a été une saison difficile ; espérons que nous pourrons la renverser à un moment. Il le faut. Ça ne peut pas continuer comme ça. Ce n’est pas agréable. Ce genre de choses m’est arrivé dans le passé et nous sommes toujours parvenus à renverser la situation ; j’ai donc une solide conviction dans le fait que ça changera ».
« Nous devons régler les problèmes et ramener les choses comme je le veux ; nous pourrons alors être de retour là où nous devons l’être} ».

Prochain article Ferrari
Alonso, invaincu à Hockenheim depuis 2010

Article précédent

Alonso, invaincu à Hockenheim depuis 2010

Article suivant

Alonso à l'aise avec les deux composés Pirelli à Hockenheim

Alonso à l'aise avec les deux composés Pirelli à Hockenheim
Charger les commentaires