Formule 1
11 sept.
Événement terminé
MotoGP
18 sept.
Événement terminé
24 Heures du Mans WRC
18 sept.
Événement terminé
C
Rally d'Italie
08 oct.
Prochain événement dans
14 jours
WSBK
18 sept.
Événement terminé
02 oct.
Prochain événement dans
8 jours
WEC
13 août
Événement terminé
12 nov.
Prochain événement dans
49 jours
Formule E
12 août
Événement terminé

Shwartzman profite de l'accrochage Nissany-Ticktum, Ilott perd gros

partages
commentaires
Par :

Robert Shwartzman s'est imposé sans coup férir lors de la Course sprint du meeting de Spa de FIA F2, profitant notamment de l'accrochage entre Roy Nissany et Dan Ticktum. Il s'empare des commandes du championnat après le week-end cauchemar de Callum Ilott.

Au départ, Nissany ne prend pas un excellent envol et voit Ticktum le surprendre à la Source. L'Israélien s'accroche, reprend les commandes aux Combes et parvient à résister au Britannique à Rivage. Second sur la grille, Zhou s'est manqué de façon encore plus franche et a perdu plusieurs places dans l'affaire.

Dans le reste du peloton, la situation vire au cauchemar pour Ilott qui se retrouve impliqué dans un ralentissement provoqué par Aitken et qui voit Tsunoda, surpris, l'envoyer en tête-à-queue à Malmedy (un incident pour lequel il écopera plus tard de cinq secondes de pénalité). C'est l'abandon pour le leader du championnat, qui n'aura inscrit qu'un seul point ce week-end.

Lire aussi :

Nissany et Ticktum s'accrochent aux Combes

Cet incident et surtout une piste très sale au freinage des Combes incite la direction de course à déployer le Safety Car, alors que le top 5 est constitué de Nissany, Ticktum, Shwartzman, Delétraz et Zhou. La course reprend au quatrième tour.

Ticktum est rapidement dans les échappements de Nissany : le Britannique, un peu mieux placé au freinage des Combes, fait l'extérieur. L'Israélien tient sa trajectoire pour conserver la position préférentielle pour le virage suivant, un contact a lieu entre les deux hommes ; envoyé sur le boudin légèrement hors piste, le Britannique voit son train avant décoller. Hors de contrôle, la DAMS vient percuter la roue arrière de la Trident, brise la suspension et l'envoie dans le mur de pneus à l'extérieur, avec un train arrière détruit. 

Malgré la violence de l'accrochage, qui fera l'objet d'une enquête après la course, Ticktum parvient à continuer mais c'est Shwartzman qui fait la bonne opération en prenant la tête. Le Safety Car est à nouveau de sortie pour dégager la monoplace de Nissany. L'épreuve est relancée au septième tour. Ghiotto se fait une grosse frayeur en haut du Raidillon, où il manque de perdre sa voiture, et se fait dépasser par Schumacher dans Kemmel.

La vaine résistance de Ticktum

Shwartzman s'échappe très rapidement, comptant rapidement 4,5 secondes d'avance dès la fin du 7e passage. Derrière, Ticktum sans doute pas totalement en confiance dans une monoplace pas au top de sa forme, peine à se remettre dans le rythme : Delétraz l'attaque et le passe à l'Arrêt de bus. Le Britannique réussit toutefois à se reprendre et retrouve sa position aux Combes. Le Suisse se trouve ensuite sous la menace de Zhou, qui le dépasse dans le huitième tour, à l'Arrêt de Bus. Ensuite, dans la ligne droite de départ puis dans Kemmel, la lutte fait rage et Delétraz perd deux positions supplémentaires face à Schumacher et Mazepin.

Après dix tours, Shartzman compte sept secondes d'avance sur Ticktum et 7,6 sur Schumacher qui a passé le pilote UNI-Virtuosi à la Source. Le Chinois est sous la pression de Mazepin mais parvient à conserver l'avantage. Au 11e tour, Ticktum se plaint de ses pneus avant et commet un énorme blocage de roue au freinage de la dernière chicane : il tire tout droit et parvient à reprendre la piste, mais est passé par Schumacher dès Kemmel. Le Britannique, qui ne passe pas par les stands, résiste à Zhou dans Blanchimont puis à l'Arrêt de But.

Lire aussi :

Au 13e tour, Aitken qui occupe la huitième place est pénalisé d'un stop-and-go de 10 secondes pour s'être trompé de position de départ, suite au calage de Vips avant le tour de formation. Ticktum finit par céder face à Zhou à Fagnes. Delétraz, sixième, perd deux places dans l'entame de la 14e boucle, au profit de Ghiotto (qui manque de crever suite à un léger contact) et Tsunoda. À la fin de ce tour, Sato est envoyé en tête-à-queue dans la dernière chicane par un freinage raté de Daruvala, qui sera pénalisé de 10 secondes par la suite. En tentant de repartir, le Japonais cale et la Virtual Safety Car est de sortie.

Le drapeau vert est à nouveau brandi à la fin du 15e tour. Ticktum cède finalement face à Mazepin puis Ghiotto dans le dernier secteur du 16e tour. À la sortie du Raidillon, dans l'avant-dernier tour, Delétraz prend à son tour l'avantage sur la DAMS avant que Tsunoda n'en fasse de même, avec un bel extérieur à Fagnes. Lundgaard vient ensuite retirer au Britannique son dernier point.

Robert Shwartzman s'impose tranquillement avec neuf secondes d'avance sur Mick Schumacher et 11 secondes sur Guanyu Zhou. Le Russe, en tête du championnat après cette manche, l'emporte pour la troisième fois cette saison, une victoire à laquelle son ingénieur réagit en poussant la chansonnette avec un "Voyage, voyage" de l'immense Desireless.

Belgium F2 Spa - Course Sprint

Tsunoda gagne sur tapis vert une course dédiée à Anthoine Hubert

Article précédent

Tsunoda gagne sur tapis vert une course dédiée à Anthoine Hubert

Article suivant

Ricciardo ému par "la force" de la famille d'Anthoine Hubert

Ricciardo ému par "la force" de la famille d'Anthoine Hubert
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Événement Spa-Francorchamps
Catégorie Course 2
Lieu Spa-Francorchamps
Auteur Fabien Gaillard