Pippa Mann participera aux essais de FE à Riyad

partages
commentaires
Pippa Mann participera aux essais de FE à Riyad
Par : Benjamin Vinel
4 déc. 2018 à 18:00

Pippa Mann est la neuvième et ultime femme confirmée pour les essais de Formule E, qui auront lieu au lendemain de l'E-Prix de Riyad, le 16 décembre prochain.

Jose Maria Lopez, Dragon Racing
Jose Maria Lopez, GEOX Dragon Racing, Penske EV-3
Pippa Mann, Dale Coyne Racing Honda
Jose Maria Lopez, Dragon Racing

Pour cette journée de tests sur le circuit d'Ad Diriyah, chaque écurie est autorisée à faire rouler une deuxième monoplace si celle-ci est pilotée par une femme, en accord avec la requête des organisateurs de l'E-Prix. Chez Dragon, ce sera donc Pippa Mann, pilote anglaise de 35 ans qui a participé aux 500 Miles d'Indianapolis à six reprises. Cette saison, en revanche, elle n'est pas parvenue à se qualifier pour cette légendaire course d'IndyCar.

Lire aussi :

"Je n'ai jamais piloté une voiture électrique, encore moins une voiture de course électrique", déclare Mann. "Avoir cette opportunité de revenir à mes racines et de piloter une monoplace à nouveau sur un étroit circuit urbain est quelque chose que j'attends avec énormément d'impatience."

"Je suis vraiment enthousiasmée par le challenge que représente le fait de piloter une Formule E, et j'applaudis le championnat pour sa vision progressiste dans la création d'opportunités pour les femmes pilotes", poursuit celle qui est l'opposante la plus véhémente à la nouvelle compétition réservée aux femmes, W Series. "Il est très encourageant de pouvoir être lié à un championnat qui donne des opportunités aux talents féminins de la bonne manière."

Article suivant
La Formule E dévoile le look de son mode attaque

Article précédent

La Formule E dévoile le look de son mode attaque

Article suivant

Le cycle de vie de la Gen2 prolongé jusqu'à 2022

Le cycle de vie de la Gen2 prolongé jusqu'à 2022
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Pilotes Pippa Mann
Équipes Dragon Racing
Auteur Benjamin Vinel