Loeb a repris le volant de la Peugeot 208 T16 Pikes Peak

partages
commentaires
Loeb a repris le volant de la Peugeot 208 T16 Pikes Peak
Par : Emmanuel Rolland
23 juin 2017 à 12:00

Le temps d'une séance d'essais, Sébastien Loeb a retrouvé la Peugeot 208 T16 au volant de laquelle il avait explosé le record de la course de côte de Pikes Peak en 2013, et qu'il pilotera sur une course de côte en France, en septembre.

Sébastien Loeb tests the Peugeot 208 Pikes Peak
Sébastien Loeb tests the Peugeot 208 Pikes Peak
Sébastien Loeb teste la Peugeot 208 T16 Pikes Peak
Sébastien Loeb tests the Peugeot 208 Pikes Peak
Sébastien Loeb
Sébastien Loeb
Sébastien Loeb, Peugeot 208 T16
Sébastien Loeb, Peugeot 208 T16

Quatre ans après leur exploit retentissant à Pikes Peak, avec une montée en 8'13"878 et un record de l'épreuve atomisé, Sébastien Loeb et la Peugeot 208 T16 se sont retrouvés cette semaine sur le circuit de l'Anneau du Rhin, en Alsace, pour une courte séance d'essais.

Un roulage qui permettait au nonuple Champion du monde des rallyes – actuellement impliqué en Championnat du monde de Rallycross sur une 208 RX de l'équipe Peugeot-Hansen –, de retrouver ses repères au volant de cet engin démoniaque, avec lequel il sera présent début septembre à la course de côte de Turckheim, en Alsace toujours, en ouverture de l'avant-dernière manche du Championnat de France de la Montagne (8-10 septembre).

Révisée par le Sébastien Loeb Racing, la 208 T16 Pikes Peak a ainsi effectué plusieurs tours de vérification avec à son bord un Sébastien Loeb ravi de retrouver celle avec laquelle il avait brillé il y a quatre ans dans le Colorado.

"Quel plaisir de remonter à bord de cette voiture démoniaque", se réjouissait Loeb après son galop. "Elle est comme je l’avais quittée à l’époque sur ce sommet du Colorado, mes gars du Sébastien Loeb Racing ont fait du sacré bon boulot pour la remettre en route ! Je craignais d’être un peu dépaysé au début, mais au final je l’ai moins été que lorsque je m’étais installé pour la première fois à son volant ou quand je m’étais retrouvé avec dans le Mont Ventoux à l’époque."

Elle est comme je l’avais quittée à l’époque sur ce sommet du Colorado.

Sébastien Loeb

"L’idée de ce déverminage, c’était surtout de vérifier que tout fonctionnait correctement et de me réapproprier l’auto, pour ne pas arriver complètement paumé à Turckheim", continue le pilote Peugeot. "Le temps de reprendre confiance et de réaliser que ça n’a rien à voir avec une autre monture, à la fin j’étais plutôt à l’aise ! Avec son appui aérodynamique et ses énormes pneus Michelin, elle possède un niveau de grip incroyable. J’étais d’ailleurs dans les meilleures conditions possibles pour retrouver mes repères, puisque les techniciens du manufacturier clermontois avaient spécialement fait le déplacement pour l’occasion. Maintenant, je me languis déjà d’être à Turckheim !"

875 chevaux pour 875 kilos !

"Je dois reconnaître que ça nous a fait un petit quelque chose de voir débarquer cette Peugeot 208 T16 Pikes Peak dans notre atelier", commentait de son côté Dominique Heintz, co-fondateur du Sébastien Loeb Racing avec Sébastien Loeb. "Cette voiture est tellement mythique, c'est vraisemblablement la plus belle sur laquelle nous ayons eu la chance de travailler. Du coup, toute l'équipe voulait mettre la main à la patte, il faut dire qu'ils connaissent aussi le côté pointilleux de Seb ! Mais il était ravi de ses retrouvailles et cette course de côte de Turckheim s'annonce comme un vrai beau moment."

On rappellera que la Peugeot 208 T16 Pikes Peak est dotée d'un V6 bi turbo de 3,2 litres développant 875 chevaux… pour 875 kilos ! Une puissance passée via les quatre roues motrices, et une boîte six vitesses à commande séquentielle actionnée par palettes au volant.

Côté performance, il ne lui faut que 1,8 seconde pour atteindre les 100 km/h, 4,8 secondes pour les 200 km/h, et est propulsée à 240 km/h en sept secondes à peine.

La 95e edition de la course de côte de Pikes Peak se déroule ce week-end, avec notamment Romain Dumas parmi les favoris au volant d'un prototype Norma MXX RD.

Article suivant
Romain Dumas va défendre son titre à Pikes Peak

Article précédent

Romain Dumas va défendre son titre à Pikes Peak

Article suivant

Romain Dumas s'impose à Pikes Peak pour la troisième fois

Romain Dumas s'impose à Pikes Peak pour la troisième fois
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Hillclimb
Pilotes Sébastien Loeb
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Actualités