Le rêve envolé de la DeltaWing à Daytona

L'atypique prototype américain avait réussi l'exploit de se hisser en tête des 24 Heures de Daytona lors des première heures de course, avant d'être éliminé lors d'une collision avec une voiture arrêtée au milieu de la piste en début de nuit.

Le rêve envolé de la DeltaWing à Daytona
#0 Panoz DeltaWing Racing DWC13 : Katherine Legge, Andy Meyrick, Sean Rayhall, Andreas Wirth
#0 Panoz DeltaWing Racing DWC13 : Katherine Legge, Andy Meyrick, Sean Rayhall, Andreas Wirth
#0 Panoz DeltaWing Racing DWC13 : Katherine Legge, Andy Meyrick, Sean Rayhall, Andreas Wirth
#0 Panoz DeltaWing Racing DWC13 : Katherine Legge, Andy Meyrick, Sean Rayhall, Andreas Wirth
Charger le lecteur audio

La DeltaWing aurait-elle pu remporter un succès retentissant lors des 24 Heures de Daytona le week-end dernier ? Difficile à dire, mais force est de constater que cet étonnant prototype, apparu pour la première fois au Mans en 2012, a longtemps figuré parmi les favoris à la victoire, après avoir mené au général à plusieurs reprises en début de course, avec Katherine Legge au volant.

Mais la belle épopée allait prendre fin à la tombée de la nuit, lorsqu'Andy Meyrick, alors aux commandes, percutait violemment l'arrière du prototype Oreca FLM09 PC n°8 du Starworks Motorsport immobilisé en piste.

"C'était vraiment de la malchance", expliquait Meyrick après l'incident. "La voiture était dans un endroit à l'aveugle, sans éclairage, et je n'ai pas pu l'éviter. La radio fonctionnait par intermittence, et toutes ces situations combinées ont entraîné cet accident, qui a mis un terme anticipé à une belle journée. Je remontais sur le leader, et c'est vraiment dommage de n'avoir pu poursuivre et décrocher le résultat que nous aurions dû avoir."

C'est vraiment dommage de n'avoir pu poursuivre et décrocher le résultat que nous aurions dû avoir.

Andy Meyrick.

Equipière d'Andy Meyrick, Katherine Legge regrettait évidemment elle aussi cette fin brutale après avoir mené la meute lors de la première heure. "Nous sommes arrivés à un point où nous pouvons démontrer notre potentiel", commente la pilote anglaise. "Je suis fière de l'équipe, je suis fière qu'il m'aient donné une bonne voiture, et je suis également fière du travail que j'ai accompli."

L'équipage de la DeltaWing était complété à Daytona par Sean Rayhall et Andreas Wirth.

partages
commentaires

Avec sa victoire à Daytona, ESM revient de loin

Des débuts remarqués en endurance pour Lance Stroll