IndyCar
12 juil.
-
14 juil.
Événement terminé
18 juil.
-
20 juil.
Événement terminé
26 juil.
-
28 juil.
Événement terminé
16 août
-
18 août
Événement terminé
22 août
-
24 août
Événement terminé
C
Portland
30 août
-
01 sept.
Prochain événement dans
4 jours
C
Laguna Seca
20 sept.
-
22 sept.
Prochain événement dans
25 jours

Les progrès de McLaren en F1 ont permis son engagement en IndyCar

partages
commentaires
Les progrès de McLaren en F1 ont permis son engagement en IndyCar
Par :
, Rédacteur en Chef USA
11 août 2019 à 11:50

Zak Brown, PDG de McLaren, pense que le retour en forme de l'équipe cette année a permis la décision de s'engager en IndyCar, et ajoute que les implications des changements pour 2021 en F1 décideront d'un retour au Mans.

McLaren avait terminé l'année 2018, sa première saison avec des moteurs Renault, à la sixième place du classement, avec à peine plus de la moitié du nombre de points de l'équipe d'usine Renault. Mais en 2019, les nouveaux pilotes de l'équipe que sont Carlos Sainz et Lando Norris se sont régulièrement qualifiés dans le top 10, et ont souvent terminé à ces places en course. McLaren est quatrième au championnat des constructeurs et a déjà 20 points de plus que l'an dernier, alors que seules 12 courses ont été disputées sur les 21 au programme.

Zak Brown a déclaré que sans un tel renversement de situation, il n'aurait probablement pas envisagé d'approcher les membres du conseil d'administration de McLaren, ni ses partenaires, pour décider de s'unir avec l'équipe Schmidt Peterson Motorsports, et ainsi faire un retour à temps plein en IndyCar pour la saison 2020.

Lire aussi :

"Nous avons fait des progrès mais il y a encore du travail", a déclaré l'Américain. "Le numéro 1 sur la liste, quand on a dû décider si et quand on irait courir en IndyCar, était de se dire que ça ne pouvait pas nous distraire de la Formule 1. Nous avons besoin d'être en F1 sur des fondations solides."

"Sans parler des partenaires commerciaux... Si je n'avais pas senti qu'en Formule 1, ça allait dans la bonne direction, bien que j'ai toute mon équipe dirigeante en place – Andreas Seidl, James Key, etc. –, je n'aurais pas ramené l'IndyCar sur la table si je n'avais pas senti qu'on pouvait disputer les deux en parallèle, les rendre complémentaires commercialement, mais sans avoir aucune distraction dans chaque programme sur le plan opérationnel, sur la piste. Si ça avait été en 2018, je ne pense pas que [l'IndyCar] aurait été un sujet que j'aurais évoqué car je n'aurais pas senti que nous étions prêts à nous lancer sur un autre projet."

Dans le même temps, Brown a déclaré que la future participation de McLaren aux 24 Heures du Mans une course gagnée par la McLaren F1 GTR en 1995 dépendrait d'une "allocation de ressources" qui se ferait selon les changements de règlement technique en 2021, mais que la marque ne reviendrait pas en WEC dès la première course du règlement Hypercar en 2020, ni même lors de la première édition du Mans courue avec ces nouvelles voitures, en 2021.

"Le Mans est, comme Indy, une chose que nous voulons faire et nous pensons que c'est bon pour notre business automobile. C'est davantage au sujet des voitures de route. Nous aimons les règles. Ce n'est pas donné, mais il y a plus de temps pour dessiner et fabriquer les voitures. Je ne dirais pas nécessairement que c'est mis en veilleuse ; ça va juste à un rythme plus lent car c'est plus compliqué, puisque l'on doit aligner cela avec notre business automobile."

"Je pense que nous avons déjà décidé que l'on ne serait pas là dans la première saison, et s'assurer que l'on n'a pas les yeux plus gros que le ventre sera très important pour savoir si et quand nous y allons. Et l'on devra prendre en compte les budgets plafonnés quand on allouera nos ressources pour l'avenir. Nous avons vraiment besoin de savoir à quoi ressemblera le futur de la Formule 1 pour terminer nos analyses au sujet d'un potentiel programme en WEC."

Article suivant
Le mois de mai de Pagenaud : le triomphe aux 500 Miles d'Indianapolis

Article précédent

Le mois de mai de Pagenaud : le triomphe aux 500 Miles d'Indianapolis

Article suivant

La pluie annule les qualifications à Pocono

La pluie annule les qualifications à Pocono
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , IndyCar , WEC
Équipes McLaren Boutique
Tags mclaren , indycar , wec
Auteur David Malsher